2 commentaires

Dis Klorane, tu démêles mes cheveux ?

samedi 30 août 2014

Après avoir fini tous mes sprays démêlants à peu près au même moment, ma tignasse s'est retrouvée sans soin après le shampoing, et même la Tangle Teezer n'y pouvait rien !

Un peu lassée des marques de supermarché que j'avais jusqu'alors (Loréal, Garnier, Schwarzkopf), qui démêlent sans plus, je me suis tournée vers les produits de parapharmacie et j'ai jeté mon dévolu sur le soin sans rinçage à la pulpe de cédrat de Klorane, démêlage et légèreté. Un démêlant, quoi.





Il faut dire que j'ai tout de suite été attirée par sa couleur jaune : on ne voyait que lui dans le rayon ! (et encore, la photo ne lui rend pas justice, il est quasiment jaune fluo). Il est adapté aux cheveux qui regraissent trop vite, OK, parfait, dans le panier.

Je teste !
Ce soin, c'est le cédrat à fond ! Sa couleur rappelle le cédrat, son odeur sent le citron puissance 1000. C'est vraiment prononcé, et si ce n'est pas une odeur que j'aime plus que ça à la base, ça ne me dérange pas trop. Sur les cheveux, l'odeur ne tient pas. Reste à savoir si dans 2 mois, l'odeur me conviendra toujours, je me lasse souvent vite...


La texture est légère, aérienne, et du coup parfait pour des racines grasses : elle n'alourdit pas. 
Côté démêlage, ça démêle pas mal, pas de miracle non plus, il faut parfois tirer un peu, mais ça fait le job. 

Au final c'est un produit plutôt pas mal, il vaut environ 10€ pour 125 ml.


Quel soin démêlant utilisez-vous ? Tentées par celui-ci ? 



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
2 commentaires

Les Portraits Beauté #4 : Sylvie, créatrice de la marque bio Mademoiselle Gabrielle

vendredi 29 août 2014

On se retrouve aujourd'hui pour un Portrait Beauté, c'est Sylvie, créatrice de la marque Mademoiselle Gabrielle, qui a accepté de se livrer sur le blog ! Vous le savez, j'ai eu un vrai coup de cœur pour cette marque, je suis donc ravie de vous la présenter plus en détails !


Bonjour Sylvie, pouvez-vous vous présenter aux lectrices du blog ? 
J’ai toujours eu la passion des cosmétiques, du monde de la beauté, de la mode et du bien-être. Je me souviens avec nostalgie du temps ou encore petite fille, ma grand-mère, femme très élégante et raffinée, m’accompagnait au parc, toujours discrètement poudrée, les lèvres parfaitement dessinées par son rouge fétiche. J’adore le rouge à lèvres depuis cette époque et d’ailleurs j’en porte tous les jours quelques soient les circonstances !
Je suis donc depuis de nombreuses années, une grande consommatrice de cosmétiques, puis, avec le temps et la maturité, je suis devenue très attentive à la qualité des produits, à leurs composants.  A la quarantaine, j’ai décidé de changer de vie professionnelle et de réaliser mon rêve. Adepte du « naturel » c’est donc « naturellement » que j’ai choisi de créer une gamme Bio, soins visage anti-âge...(les formules étant plus simples à tester sur moi !). Ainsi est née Mademoiselle Gabrielle.



Sylvie, et sa fille Gabrielle



Quel a été votre parcours jusqu'à la création de Mademoiselle Gabrielle ? 
Après des études de commerce et une spécialisation en management, j’ai commencé ma carrière dans un grand groupe dédié aux ressources humaines. Puis, suite à la naissance de mon second enfant  en 2002, j’ai décidé de créer mon propre cabinet de recrutement spécialisé dans le secteur officinal. Au terme de 15 ans dans les ressources humaines, j’ai souhaité réaliser mon rêve de toujours, créer ma propre gamme de cosmétiques.


Qu'est-ce que qui vous a donné le déclic pour créer la marque ? 
Sans aucun doute la quarantaine et la volonté très forte de se dire : «  c’est maintenant ou jamais !!!! »


Mademoiselle Gabrielle a été crée fin 2012...
La première fabrication est en fait « sortie de cuve » en novembre 2012. Après des mois d’interrogations, de recherches et de multiples  nuits blanches, mon rêve devenait enfin réalité ! Quelle émotion et quel bonheur de prendre possession de la gamme au Laboratoire !





Ce qui m'a interpellée dans vos produits, c'est la forte présence d'ingrédients bio (80% en moyenne), contrairement à d'autres marques qui se contentent de 10 ou 15%. Etait-ce une évidence pour vous ? Est-il plus compliqué de créer un produit avec autant d’éléments bios ? 
Parce que pour moi cela apparait telle une évidence : Je suis très fière d’arborer le logo COSMEBIO avec de TRES FORTS pourcentages d’ingrédients Bio parce que l’impact des cosmétiques sur notre santé est aussi important que notre alimentation quotidienne. Les formules des soins sont donc un gage de confiance et de très grande qualité pour le consommateur. Il y a beaucoup de mensonges dans le domaine de la cosmétique : je ne veux pas vendre des illusions et tromper mes clientes sur la qualité des ingrédients ( vous pouvez vous reporter à l’onglet Notre engagement Bio du site www.mademoiselle-gabrielle.fr ou l’onglet FAQ).
Il n’est pas plus difficile de formuler un soin avec des ingrédients Bio mais bien sur le coût de revient  est beaucoup plus important car les ingrédients sont très chers… et comme nous vivons dans un monde dirigé par le profit et les bénéfices, il est bien plus simple et sûr de formuler avec des ingrédients peu chers bourrés de toxines !


Pourquoi ce nom, "Mademoiselle Gabrielle" ?
Trouver un nom de gamme raffiné, élégant, très « french touch » et glamour à la fois…Tout un casse-tête ! Après avoir griffonné des pages entières de noms possibles, réfléchi des nuits et des nuits…l’idée est apparue, simple et lumineuse comme la bonne humeur de ma fille, Gabrielle…La gamme portera son prénom mais avec un joli  « Mademoiselle » devant, connu dans le monde entier comme le mot Français le plus chic.


Quels produits, quelles marques de beauté utilisez-vous au quotidien (hormis la vôtre, bien sûr :-)
J’utilise très peu de produits car je suis plutôt partisante du mouvement de la « slow cosmétique ». Je pense qu’il est inutile de multiplier les produits et de (se) créer des besoins futiles : je prends soin de ma peau naturellement en pratiquant un démaquillage soigné le soir et en nourrissant ma peau matin et soir. J’utilise bien sûr mes produits en soin et je me maquille avec de la poudre +rouge à lèvres+ mascara Bio.




La gamme comporte actuellement 4 produits, y'aura-t-il prochainement un petit nouveau ? 
Certainement car une gamme est telle une famille : elle doit s’agrandir !


Et pour conclure, quels sont vos projets ? Que peut-on vous souhaiter ?

Mes projets sont de bien développer et pérenniser la gamme Mademoiselle Gabrielle qui commence à faire parler d’elle à l’étranger…Ce que l’on peut me souhaiter ? En fait ce que je souhaite pour tous : le Bonheur !



Merci Sylvie ! Vous pouvez retrouver plus d'infos sur la marque sur son site web : http://www.mademoiselle-gabrielle.fr/
Si vous souhaitez lire (ou relire) ma revue sur le Gommage Douceur de Mademoiselle Gabrielle, c'est ici !







Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
1 commentaire

Ma p'tite sélection Esprit pour la rentrée.

jeudi 28 août 2014

Je ne sais pas vous, mais moi, quand arrive la rentrée, j’ai toujours envie d’un petit renouveau vestimentaire et de faire du tri dans mon dressing ! Et ce, même si mes années lycée / fac sont bien loin – je me souviens qu’à l’époque, j’avais toujours une tenue 100% neuve pour la rentrée des classes, c’était comme une petite tradition chez nous.
J’ai jeté un coup d’œil à la nouvelle collection Esprit et j’ai repéré pas mal de choses qui me tentaient (comme souvent d’ailleurs ;-)


Si les prix sont un peu plus élevés que chez d’autres enseignes que je fréquente (Pimkie, Promod, Camaïeu...), l’avantage, c’est que les pièces sont toujours bien taillées,  faciles à porter pour aller travailler, avec un petit côté intemporel (on peut les porter plusieurs saisons de suite).
En plus ça ne bouge pas, le chéri m’a offert il y a presque deux ans une veste d’hiver, et elle est comme neuve :-)

Bref, voici donc ma petite wishlist Esprit…comme mon anniversaire arrive à grands pas, cela sera peut-être une source d’inspiration pour certains (je dis ça, je dis rien :-)






La robe en mesh bleu marine : j’ai une quantité impressionnante de robes dans mon dressing, c’est toujours ce qui m’attire en premier dans un magasin. Même si force est de constater que je suis bien plus souvent en jean qu’en robe (cherchez l’erreur). Comme je vous l’avais confié ici, il y a souvent chez Esprit de jolies robes pour des occasions spéciales…ou pas ! J’aime beaucoup cette robe en mesh stretch, avec ses volants. Top classe !


Un pull en grosse maille à motifs torsadé : OK, on est encore en été. Mais avec ces températures, moi je n’ai qu’une envie, c’est me rouler dans un bon gros pull bien chaud !


Une petite veste bien coupée : on a toujours besoin d'une jolie veste noire, mais on peut vite tomber dans le vieillot ou le trop strict. Celle-ci a un côté très moderne avec sa coupe courte. 

Un pantacourt et un top pour le sport : je ne savais pas qu’Esprit proposait des vêtements plus axés « sport-détente » (A vrai dire je n’en ai jamais vu dans mon magasin) mais j’ai vu sur l'e-shop Esprit.fr qu’il y avait toute une gamme pour le Yoga. Comme j’aimerais bien m’essayer à ce sport à la rentrée, pourquoi pas !

Des bottines : j’aime bien leur côté deux en un : d’un côté, bottines classiques, de l’autre, si on replie les bords, des baskets en fourrure un peu plus fun. Et elles ont l'air tellement douces !


Et vous les filles, est-ce que vous aimez renouveler votre garde-robe pour la rentrée ? Si oui, quelles sont vos enseignes de prédilection ? 













Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
10 commentaires

Road Trip au Canada : Vancouver, Les Rocheuses, Seattle 2/2

mercredi 27 août 2014

Voici la suite de nos aventures dans l'Ouest Canadien ! Si vous avez raté la première partie consacrée à Vancouver, l'ours croisé sur la route, notre arrivée dans les Rocheuses, c'est ici.

Pour l'heure, on part à Banff !


Troisième étape : Banff
7ème jour : on part pour Banff, un village niché au coeur des Rocheuses (en Alberta). On m'avait dit que Banff manquait de charme, que c'était trop touristique, bilan : j'ai adoré. Il y a une artère avec des magasins de souvenirs et des restau, pas mal de gens dans les rues, et c'est très chouette car on se sent vraiment en vacances ! On a fait un petit écart côté budget pour prendre une jolie chambre d'hôtel, avec sauna et jacuzzi dans la salle de bain, cheminée et petit balcon...Ça change du motel !
 
Nous avons commencé notre "menu rando" par la rando du Mont Sulphur. On dépense $40 pour un bear spray, un répulsif à ours, qui est conseillé en cas de mauvaises rencontres - il ne nous servira pas !
On peut y monter en téléphérique (en "gondoles" comme ils disent), mais on a choisi de transpirer pour économiser les $27 du trajet. 800m de dénivelé plus tard, nous voici on top of the world, avec une vue à couper le souffle sur la vallée et les sommets voisins !




8ème jour : Randonnée de Sunshine Meadows, effectuée sur les recommandations de notre guide du Yoho Park. Au programme : 3 magnifiques lacs de montagne ! A nouveau, il est possible de prendre un bus qui vous emmène au début de la rando, à nouveau on décide de s'en passer (ils sont tous pleins, et l'aller/retour coûte la modique somme de $34 par personne) et de grimper les 600m de dénivelé qui nous sépare du chemin de rando. Là-haut, on grignote un sandwich face au 1er lac (sublime) et les marmottes (des dizaines) viennent mendier des chips. 

Les 2 autres lacs sont superbes, peu de touristes vont au delà du 1er lac, on s'en prend plein les yeux ! On redescend rincés (19kms marchés, et j'avais eu la bonne idée de courir 8kms aux aurores.)






9ème jour : Direction les Lac Moraine et Louise ! Vous savez, ce sont ceux qu'on voit sur les cartes postales. L'endroit est bondé de touristes (surtout des asiatiques), on peine à se garer, mais encore une fois, c'est grandiose !
Le soir, après avoir diné, on croise un cerf qui se balade au milieu des maisons, sur le bitume !





10ème jour : C'est moins marrant, on se retape tout le trajet en sens inverse vers Chiliwack, à une heure de Vancouver. On dort, et c'est reparti pour de nouvelles aventures.


Quatrième étape : Les States !
11ème jour : Seattle, nous voilà ! Enfin d'abord Tulalip, où se trouve un outlet (magasin d'usine) de folie. On dépense (beaucoup, les prix sont tellement intéressants - je vous ferai un article dédié à ce sujet) puis direction la mythique Space Needle !


Vue de la Space Needle

 
12ème jour : Nous faisons la visite de Seattle Underground, avec un guide. Plein de petites anecdotes sur l'histoire de la ville, le Seattle du 20ème siècle, etc. Si les souterrains ne sont pas impressionnants, la visite est très chouette et instructive !

On trace ensuite vers le Pacific Science Centre, où mauvaise surprise, les tarifs sont bien plus élevés que prévu ! On renonce à l'IMAX et au Planétarium pour ne prendre qu'une entrée classique + l'expo du moment, consacrée à l'espionnage. On a adoré ! Il y a même une pièce dans le noir qu'on doit traverser en évitant les lasers pour ne pas déclencher l'alarme. Énorme ! Par contre, le reste du Pacific Science Centre est très orienté enfants, et ne vaut pas tellement la peine (à mon avis)
Nous continuons ensuite notre shopping, et le soir nous retrouvons un collègue du chéri qui nous emmène manger les meilleurs sushis du monde. 

13ème jour : Retour à Vancouver...et à la réalité ! On arrive avec peu d'avance à l'aéroport (1h30 de queue pour passer la frontière), on passe la nuit dans l'avion avec deux mioches insupportables derrière nous (c'est bien simple, ils ont hurlé tout le long du voyage), et à destination, la mauvaise surprise du jour : on n'a pas de bagages. On les récupéra le lendemain, avec un gros ouf de soulagement (je voyais déjà mon shopping US perdu...)

Le Canada est une destination magique, calme, nature, les Canadiens sont très sympa ! On a maintenant très envie d'aller au Québec. 

Connaissez-vous cette destination ?
 

*****************






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
8 commentaires

Ma première visite dans un magasin Bath and Body Works !

mardi 26 août 2014

S'il y a bien une enseigne qui était tout en haut de mes boutiques à visiter outre-Atlantique, c'est bien Bath and Body Works ! La réputation des produits a largement dépassé des frontières, et c'est l'hystérie (ou presque) dès qu'on prononce son nom, j'avais donc envie de me faire ma propre opinion sur ce phénomène.

Les deux magasins que j'ai trouvé sur mon chemin étaient identiques, plutôt en longueur. Sur les deux côtés des murs, des produits présentés sur des étagères, et au milieu, des îlots avec les nouveautés, les produits phares, etc. Du bois, et des couleurs, le magasin est plutôt attrayant et soigné !

Il y a un stock de produits relativement impressionnant, quitte à trouver deux fois le même produit à des endroits différents du magasin.

J'ai été assez déçue par les bougies : je comptais en ramener plusieurs petites, et justement, des petites, il n'y en avait quasiment pas, et les parfums ne m'ont pas envoûtée (pomme / wasabi ou piment de cayenne / caramel ? Bof). J'avais presque fait mon choix sur le site internet, où il y en a des dizaines, et là en magasin, rien ou presque. Bref. Pas de bougies pour cette fois, car il était exclu de ramener des grosses (poids des bagages limités encore une fois) !



 
Il y a tellement de parfums pour les lotions, gels douche, brumes, savons que ça devient vite assez compliqué de choisir. Certaines senteurs sont un délice, d'autres, comme pour les bougies, sont insoutenables, et après avoir passé cinq minutes à humer ceci-cela, vous avez le nez qui ne sent plus rien ;-)

 
Certains produits sont abordables, d'autres moins (à mon goût), mais il y a pas mal d'offres du type, 3 achetés, 1 gratuit, ou les 3 pour $10...Il y a moyen de faire quelques affaires en achetant par lot !
Attention toutefois aux compos : j'ai vu des parabens dans certains produits. Et beaucoup de choses cracras. Ouvrez l’œil si c'est un point important pour vous !


 
J'ai été ravie de découvrir cette enseigne, même au final je n'ai pas eu de vrai coup de cœur, je ne suis repartie qu'avec quelques bricoles (dont les fameux gels pour les mains -je vous donne rendez-vous dans quelques jours si vous voulez les découvrir). Je trouve que trop de choix tue le choix (et les narines !) et que beaucoup d'odeurs sont bien trop artificielles pour me faire envie. 

Connaissez-vous les magasins (ou la marque) Bath and Body Works ? Quel(s) produit(s) achèteriez-vous en priorité ? 



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
14 commentaires

Le produit mignon du jour : le baume à lèvres EOS

lundi 25 août 2014

On en parlait l'autre jour sur ce post, le packaging influence souvent nos achats. Et ça a clairement été le cas avec ce baume à lèvres EOS, shoppé pendant les vacances.

EOS, ça veut dire Evolution of Smooth, et la marque nous promet des produits hydratants, et naturels. Ce baume à lèvres par exemple est 100% naturel, et 95% organique. Il contient de la vitamine E, du beurre de karité et de l'huile de jojoba. 

 

 

Les baumes à lèvres EOS sont disponibles en différents coloris, chacun correspondant à un parfum ! Le mien (rouge) est aux fruits de la passion.

Je trouve le packaging plutôt pratique : on le trouve facilement dans un sac à main ! Après, je suis moins fan de la forme du baume à lèvres : tout rond, son application n'est pas très précise. Heureusement qu'il n'est pas coloré ;-)

La texture est assez épaisse, il reste relativement longtemps sur les lèvres. Mais la bonne odeur de fruits de la passion ne reste pas une fois appliqué, dommage. 

 


 
Côté hydratation, déception ! C'est trop limite pour moi. Je n'ai pas les lèvres sèches d'ordinaire, et là je les ai trouvées un peu abîmées après l'avoir utilisé - alors qu'on est en plein été ! Le baume est gras, mais ce "gras" ne m'a pas l'air de vraiment nourrir les lèvres.

En conclusion, je dirai que c'est un joli produit qui fait toujours son effet quand on le sort du sac, mais son application trop peu précise, et surtout son hydratation trop light m'ont laissé sur ma faim. On peut facilement trouver moins cher et plus efficace !

Vous connaissez les produits Eos ? Vous aimez ? 


 


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
14 commentaires

Road Trip au Canada : Vancouver, les Rocheuses, Seattle 1/2

samedi 23 août 2014

Le Canada : ça faisait un moment que ce pays était sur ma liste d'envie voyages. Déjà l'an dernier, on a avait failli y aller, mais on s'y est pris trop tard (prix prohibitifs, et peu de disponibilités en logements). Nous avons donc économisé nos deniers, et dès janvier, nous avons réservé billets d'avion et logement ! Je vous emmène avec moi ?

Attention, gros pavé - tellement long d'ailleurs, que j'ai décidé de le couper en deux :-)


Downtown Vancouver

 
Première étape : Vancouver
 
1er jour : Nous avions réservé un hôtel Downtown, et nous avons commencé par Stanley Park : un immense parc au bout de l'île, idéal pour se promener, faire du vélo, courir...(d'ailleurs, dès le lendemain, j'ai chaussé mes baskets pour y faire mon footing). Nous en avons profité pour visiter l'Aquarium (un peu cher, mais superbe !), admirer les fameux totems dans le parc, et humer l'air marin !
Une grosse balade de 18 kms parfaite pour commencer les vacances !



 

 

2ème jour : Le lendemain, direction le Capilano Park, en pleine nature où se trouve le plus long pont suspendu du monde (70m de long). Je n'ai pas le vertige, mais je ne m'attendais pas à ce que cela tangue autant. On a continué avec une balade dans les arbres, très chouette, puis on a dégusté des burgers maison, étonnamment bons pour de la nourriture à touristes ! Je vous conseille d'y aller tôt (à 10 heures, c'est déjà plein) et de faire le "History Tour", bien sympa pour connaître l'historique du parc !


 

3ème jour : Direction Grandville Island, l'île d'à côté, où se tient le marché de Vancouver. On rejoint une ancienne collègue originaire de la ville, on papote, on boit des smoothies et on mange des doughnuts :-) L'après-midi, direction le Maritime Museum, où se trouve un vrai bateau (le premier à avoir traversé les mers du nord du Canada d'Est en Ouest). On peut monter dedans, voir les cabines restées en l'état, etc. On y était allés un peu par hasard, on n'a pas regretté !




On continue notre balade vers la plage de Kiltsano. La mer a l'air bonne, et on regrette de ne pas avoir pris les maillots ! 

On a trouvé cette ville fort agréable et très nature. Pleins de petits boui-boui pour manger pas cher. J'ai été étonnée de trouver des sushi-shops où on peut se gaver de makis pour trois fois rien (Addition d'environ 12€ pour deux, pour 12 pièces chacun !). La ville n'est pas hyper touristique, donc 3 jours, c'est très bien. Allez on bouge !

4ème jour : Loooongue journée de route (8h) pour nous rendre dans les Rocheuses. On nous avait déconseillé de le faire en une fois, c'est long mais ça se fait et on ne regrette pas d'avoir pris cette option. On a tellement roulé qu'on a changé de fuseau horaire. A la sortie de Revelstoke (le dernier village avant de rouler dans la pampa, où on ne peut pas faire le plein pendant 160 kms), sur le côté de la route, je vois un ours. C'était tellement rapide et inattendu que le chéri ne l'a vu que dans le rétro ! On passe par des endroits scéniques et drôles (la Passerelle du Chou Puant est indiqué sur le côté de la route :-). Arrivés à l'hôtel, direction la piscine et son toboggan aquatique. Des gosses, je vous dis !


Deuxième étape : Golden
 
5ème jour : nous avons prévu une sortie cheval. Pas de bol, il pleut. Pas grave, on enfile les Kways et les pantalons de pluie, et on rejoint le centre équestre où nous attend Marie, une québécoise. Tous les autres ont annulé, on enfourche donc Bess et Bucks et nous voilà partis ! J'ai adoré.
 
 
Je vous présente Bess !

 
6ème jour : levés à 5h du matin, nous avons rendez-vous à 7h au Yoho National Park avec une guide, pour la rando des schistes de Burgess. Il s'agit d'un gisement de fossiles (des trilobites) en haut de la montagne, ultra-préservé (randos interdites sans guides, caméras de surveillance partout). Une poignée de personnes voit ce site chaque année, et je me sens plutôt privilégiée d'en faire partie. Là haut, après 4h de marche et 800m D+, on croise notre premier chipmunk (oui, comme Alvin !) et des centaines de fossiles : il suffit quasiment de retourner chaque pierre pour en trouver un !



Yay ! J'en ai un !


Je vous laisse avec quelques images, et je vous donne rendez-vous dans quelques jours pour la suite du programme !
To be continued...


**************************************************


 
 
 






Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
10 commentaires

Ma routine visage pour l'été !

vendredi 22 août 2014

Tout plein de produits finis = une nouvelle routine visage qui s'installe chez moi !
En ce moment, je craque pour les produits de para : Caudalie et Nuxe ont fait leur entrée en force dans ma salle de bain !

Pour le visage, j'utilise la mousse nettoyante Caudalie, dont je vous ai déjà parlé. Je l'adore. C'est mon produit parfait du moment. Le soir, quand je rentre tard, c'est un démaquillage illico presto grâce à la lotion micellaire Bioderma que je privilégie. J'aime toujours aussi peu ce produit...mais je suis motivée pour le terminer ! (ce sera bientôt chose faite).




Pour le contour des yeux, j'ai adopté la crème Bio-Beauté de Nuxe aux extraits de clémentine. Je la trouve très fluide, elle pénètre, après, je ne suis pas sûre que l'hydratation soit suffisante pour moi. J'ai tendance à avoir des ridules de déshydratation depuis quelques temps, alors j'attends de finir le tube pour pouvoir statuer sur son cas !


En ce moment, je n'utilise pas de sérum, mais je privilégie le Coup d'Eclat de Centella. Un produit qui désaltère, resserre les pores, diminue les imperfections, et qui est bio en plus...Je vous l'avais présenté ici.


Côté soin, c'est le Cell Booster de Cosmence le jour (un soin vitaminé, avec une texture gel assez light bien agréable pour l'été) et la Tisane de Nuit de Caudalie en crème du soir, qui est venue détrôner la Nirvanesque de Nuxe.


Côté masque, j'alterne, suivant mes besoins : masque à l'argile verte Lovéa (que je n'applique que sur la zone T, car c'est elle, la vilaine, qui pose problème), et masque gommant bio de Mademoiselle Gabrielle, que j'ai carrément adopté depuis que je l'ai découvert. 

Enfin, parce que c'est l'été et que je suis toute pâle, j'ai ressorti mon Teint Divin de Caudalie, que j'utilisais déjà l'été dernier. Pas hyper convaincue par ce produit, je n'ai toutefois rien trouvé qui me branchait pour le remplacer : prix, compo, disponibilité, facilité d'application...Pas facile de trouver le bon autobronzant !

Connaissez-vous ces produits ? Lesquels vous tentent ? 



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
2 commentaires

Instagramme-moi #14 (Beauté + vacances inside)

jeudi 21 août 2014

On se retrouve pour le post en images - Beauté et vacances sont au programme !



J'ai enfin trouvé un rangement pour mes RAL !




Mon baume à lèvres de l'été ! Miam.




Mon 1er sorbet maison ! (Re-miam)




Currently testing : les produits Avène !




Fan de mon bracelet renne !

 


Une rando, et des dizaines de marmottes qui veulent des chips !




Si loin de chez moi, j'ai retrouvé les Pez de mon enfance !




Le pont suspendu du Capilano. Même pas peur !

 


J'ai acheté deux-trois trucs dans les outlets :-)



Un p'tit nouveau : le vernis CO6 d'UNE


Plus de photos sur mon Instagram




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
17 commentaires

Faire sécher ses ongles plus vite avec Yves Rocher ! (ou pas)

mercredi 20 août 2014

Je n’ai pas de patience. Pour tout. Et pour le vernis c’est pareil, j’en mets, je m’applique, mais je suis capable de le ruiner en tapant sur mon clavier ou en rangeant des affaires, juste parce que je n’ai pas envie d’attendre bien sagement qu’il sèche. Alors autant vous dire que quand j’ai vu les fluides de séchage express débarquer, je me suis frottée les mains. Ce truc « magique », c’est pour moi !





Parmi la pléthore de produits disponibles, j’ai choisi le fluide séchage express d’Yves Rocher, principalement parce qu’il n’est pas très cher, et que j’avais une carte de réduc pour avoir pleins de cadeaux pour tout achat :-)

Il ne s’applique pas comme un vernis classique : on n’étale pas avec le pinceau, on laisse seulement tomber une goutte sur l’ongle. La goutte s’étale toute seule et fige le vernis.

Enfin, ça, c’est la théorie.

Le pinceau est ébouriffé, pas droit, et ça, j'aime pas trop. J'aime les pinceaux nickels pour travailler correctement les textures et les applications. 

Ceci dit, il permet de récupérer assez facilement une goutte (encore qu’une pipette aurait été la bienvenue), mais elle est énorme. Chez moi qui aie les doigts fins et les ongles peu larges, elle s’étale sur tout l’ongle… et au-delà. Le liquide se stocke dans les coins de l’ongle, en laissant un côté gras. Bref.

Le séchage est censé être instantané, donc juste après, je vaque à mes occupations et hop, une chouette marque sur mon vernis. Je tapote avec mon doigt après deux bonnes minutes, et mes empreintes se figent dans le vernis. Super.

Alors me vient une idée : le fluide express ne fonctionne qu’avec les vernis Yves Rocher ! Et moi, comme une cruche, je l’applique sur un Essence.

Petit tour sur le site d’Yves Rocher, qui démonte ma théorie : le sèche-vite fonctionne avec TOUS les vernis. Ben c’est raté. 

Au bout de quelques minutes, le dessus semble sec. Mais seulement le dessus : je ruine à nouveau un ongle en touchant la télécommande. Au final, je ne vois pas l'intérêt de ce produit qui ne tient aucune de ses promesses. A moins qu'il n'y ait une recette magique pour l'utiliser...


Et vous les filles, avez-vous testé les sèche-vites ? Déçues ou emballées ? Lesquels ont votre préférence ? 



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
9 commentaires

Alors, cette éponge Konjac ?

lundi 18 août 2014

L'éponge Konjac, on en a entendu parler un peu partout ces derniers mois sur Internet, à tel point que j'ai fini par en commander une pour me faire mon propre avis ! Et, oui, le fait que ce soit un produit naturel n'y est pas pour rien !

Pour celles qui n'auraient pas passé les 6 derniers mois sur Terre, cette petite chose est une éponge composée de fibres végétales issues d'une plante vivace asiatique - le Konnyaku (Konjac, quoi). On mange cette plante au Japon depuis 1500 ans ! Mais depuis un siècle, elle a fait son entrée dans le rituel de beauté des Japonaises, - et quand on voit la peau qu'elles ont...ben ça fait envie.





La mienne est une éponge "spéciale peaux mixtes" à base d'argile, je l'ai acheté sur Bazar Bio pour environ 10€.
Il suffit de l'humidifier et de frotter délicatement sa peau avec pour la nettoyer. Il est spécifié qu'il n'est pas utile de rajouter un nettoyant, mais qu'on peut le faire si on le souhaite. 

Je suis donc partie sur la version minimaliste : juste l'éponge. 
Le contact avec la peau est vraiment agréable, c'est très doux, j'ai l'impression d'être un bébé :-)
Je suis quand même sceptique sur le fait que cette petite éponge soit capable de me démaquiller entièrement la peau, et par acquis de conscience, je passe derrière ma lotion micellaire pour m'en assurer. Bingo : le coton est sale, alors que je n'avais qu'un peu de poudre, même pas de fond de teint. Un peu déçue pour le coup !


Le lendemain, je réessaie avec un peu de nettoyant, et là le nettoyage est bien plus profond, même s'il reste encore quelques résidus - minimes - sur mon "coton test" !




L'éponge Konjac, les avantages :
- c'est 100% naturel
- il n'y a pas plus doux, elle convient aux peaux hyper sensibles et à toute la famille.
- elle est biodégradable.
- elle reste abordable, même si je n'ai pas le recul pour vous dire combien de temps elle va durer avant de s'effilocher...

Les inconvénients
- On passe son temps à la faire sécher et à la réhumidifier. Je l'utilise une fois par jour, et 24 heures plus tard, bingo, elle est toute desséchée. Il faut donc quelques minutes pour la réhydrater, et qu'elle reprenne sa forme normale.
- De ce fait, c'est un peu compliqué de l'emmener avec soi en weekend ou en voyage, et pas toujours hygiénique !
- Elle n'est à la hauteur de l'argumentaire sur le packaging. Si vous êtes maquillée, il y a fort à parier qu'elle n'enlèvera pas tout, comme un nettoyant classique...

Pour conclure...
Je suis un peu mitigée sur le cas de l'éponge Konjac. J'aime le principe, mais je la trouve un peu contraignante et pas aussi efficace que j'aurais pu le penser
Je ne pense pas la racheter quand elle arrivera en fin de vie.

Et vous les filles, avez-vous testé cette petite éponge ? Faites-vous partie des pro ou des anti-konjac ? 




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
14 commentaires

Inspirez...Expirez !

samedi 16 août 2014

Inspirer...Expirer...Un geste que l'on fait des milliers de fois par jour, automatiquement, sans s'en rendre compte. Et c'est bien dommage, car cette respiration souvent négligée est à la base de tout. La respiration abdominale peut vous rendre plus zen, les exercices de méditation vous obligent à vous concentrer sur elle pour faire le vide, les sportifs rechercheront l'amélioration de leur capacité respiratoires...Les raisons de vouloir prendre conscience de sa respiration et de la développer sont multiples. 

Pour moi, la motivation est principalement sportive : j'ai naturellement une petite capacité respiratoire, qui fait que je suis vite essoufflée et que j'atteins ma fréquence cardiaque maximum assez rapidement dès que je cours. J'ai bien amélioré ce point en faisant de l'endurance, de la natation, mais j'avais envie d'aller plus loin. 






Et je suis tombée sur ce très chouette petit bouquin : 50 exercices pour améliorer sa respiration, de Valérie Di Daniel, aux éditions Eyrolles.
L'avantage, c'est qu'il est tout court. C'est concis, bien expliqué, et on va pas vous gonfler avec des explications médicales, des trucs auxquels on ne comprend pas un mot. Ici le mot d'ordre, c'est la pratique, et pas besoin d'y passer une demi-heure par jour.

Au début, il y a quelques exercices de type tests : vous faites le point sur votre façon de vivre, vos attentes...Puis on passe aux exercices pratiques. Le premier, c'est de prendre une respiration et de souffler le plus longtemps possible. On se chronomètre et on reporte son temps dans le cahier, une fois par jour, pendant une semaine. (Et bien mine de rien, ce n'est pas si facile, et comme le souligne l'auteur, la plupart des personnes ne dépassent pas les dix secondes...) Vous voyez, ce n'est vraiment pas compliqué, cela prend quelques secondes chaque jour et surtout les résultats se font vite sentir : je suis passées de 12 à 36 secondes assez rapidement.

Techniques de respiration abdominales, exercices de respiration allongée, tout y passe, et c'est plutôt relaxant.

Quelles que soient vos motivations, vous apercevrez bien vite les premiers progrès et les premiers bénéfices. Le premier étant de se poser deux minutes chaque jour dans nos vies surbookées pour pratiquer ces petits exercices qui ont tout bon !

Prêtez-vous attention à votre respiration ? Aimeriez-vous tester ces exercices ? Connaissez-vous d'autres livres ou techniques pour l'améliorer ?



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
10 commentaires

Les magazines féminins et moi...

jeudi 14 août 2014

Autant le dire d'emblée, je suis une grosse consommatrice de magazines. Chaque vendredi, ou samedi, je vais avec beaucoup d'entrain regarder les titres et les couvertures des magazines féminins et people, et bien souvent, je repars avec un peu de lecture. Et si je voyage en train, ou en avion, c'est systématique, petit tour au Relay pour faire le plein de magazines, en particulier de presse étrangère que je ne trouve que là-bas.
 
Mon choix n'est pas arrêté : j'ai été abonnée 2 ans à Glamour (avec une super offre, l'abonnement à l'année a dû me coûter 2€...), mais aujourd'hui, je suis libre de mes choix, et  je n'ai pas d'habitudes. Je me décide principalement en fonction de la couverture, si la photo est jolie, si elle me parle, puis en fonction des titres, et enfin si j'hésite toujours, je feuillette très rapidement l'intérieur (j'aime garder la surprise du contenu un tant soit peu...). Bien sûr, s'il y a un cadeau, un échantillon, mon choix est un peu biaisé ;-)





J'aime aussi bien les people, que les féminins, et les magazines anglais que je vais régulièrement acheter à la gare et qui me ruinent. Je feuillette Femme Actuelle chez mes parents (ma mère est abonnée), Femina (qu'elle me met de côté pour m'occuper dans le train), je craque volontiers pour un Biba ou un Grazia, et encore plus pour un Public ou un Oops!
 
 
 
 
Mais pourquoi cet engouement pour les magazines ?
Tout simplement parce que c'est une petite bouffée d'oxygène quand arrive le weekend. Pour deux euros (environ), on se détend, on s'informe parfois, on rigole, on s'offusque, on découvre des nouveautés, des idées de make-up... (là c'est mon côté bloggeuse qui reprend le dessus !).

 
J'aime pester contre Grazia qui a mis environ 50 pages de pub dans son numéro mode avant que l'on tombe sur un vrai article, découper ma petite recette de cuisine pour une futur repas, me moquer de certaines it-girls qui a force d'en faire trop ne ressemblent plus à rien, profiter de bons plans, faire des tests un peu stupides pour savoir quelle star pourrait être mon amie (lol)...Beaucoup de futilités en somme, mais qu'est-ce que ça fait du bien la futilité !
 
 
 
Et vous les filles, quel est votre rapport aux magazines ? Un peu, beaucoup, passionnément, pas du tout ? Quels titres retiennent votre attention ?


 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...