Pourquoi devient-on végétarien ?

Je suis végétarienne. C'est comme ça, c'est un fait, depuis environ douze ans, je ne mange plus de viande, même si j'ai conservé le poisson et les œufs  Pour être tout à fait exacte, je dois être une végétarienne souple ou quelque chose dans le genre, car les puristes considèrent que le végétarien ne mange aucune viande animale, y compris poissons, crustacés, etc. Bref. Je ne mange pas de viande, et je le vis très bien. 
Mais j'ai droit régulièrement aux sempiternelles questions du type : "Mais pourquoi ??" (prenez votre air effaré en le disant), ou "Comment tu fais? " (prenez un air condescendant pour celle-là, du genre, ma pauvre, tout ce que tu manques.)

Humm...non. Sans façon.


Et il faut se justifier. Je ne mange pas de viande parce que je n'ai jamais vraiment aimé ça. Je me souviens du steak-purée que ma mère préparait, avec la sauce et le sang qui se promenaient dans mon assiette, et je savais déjà à l'époque que je n'étais pas trop fan de cette chair morte qu'on appelle la viande. Ensuite, parce que j'ai du mal avec l'abattage des animaux. Vous avez toutes dû voir des reportages sur les abattoirs ? Ça fait froid dans le dos, non ? Enfin parce que c'est un mode de vie qui me semble plus écologique, plus économique, plus sain. Un mode de vie qui me correspond mieux.

A ce moment-là, vous me regardez d'un air vide, et vous me dites, "ah bon ?", pas convaincues et pas plus avancées, il faut le dire. Drôle de bête curieuse qui est à votre table et qui ne mange pas de tout.

Il y a ceux qui vont essayer de vous convaincre que c'est-pas-bien (et les carences ? tu as pensé aux carences ?) Oui j'y ai pensé, et j'essaie de varier mon alimentation au maximum, d'autant que j'ai besoin de protéines pour le sport. C'est justement par peur des carences que je conserve le poisson dans mon alimentation. Il y a ceux qui vont vous dire que vous êtes psycho rigide, et à demi-mot, un peu chiante (ma belle mère considère qu'on peut bien déroger à la règle de temps à autre pour arranger tout le monde). Quand on est végétarien, on n'est plus dans la norme -et encore, je suis persuadée que c'est plus simple aujourd'hui qu'il y a quelques années - : au restau, peu de plats conviennent et vous êtes souvent condamnée aux salades. Invitée à un barbec, il vaut mieux amener le poisson si vous voulez manger...

Mais qu'importe ce qu'en pensent les autres. Chacun a ses raisons, et elles sont toutes bonnes, qu'on y adhère ou pas. C'est mon choix, et tant qu'il me satisfera, je m'y tiendrai. Parce qu'en plus d'être végétarienne, je suis têtue :-)

6 commentaires

  1. "Je suis végétarienne, mais je mange du poisson" .... Tu penses que les méthodes d'abattage du poisson sont moins cruelles que celle du boeuf ? Ton filet de cabillaud ne saigne pas dans ton assiette, donc ça te dérange moins d'en manger ? Combien de poissons sont rejetés à la mer après avoir été blessé lors de la pêche ? Donc si ton végétarisme est aussi une question de conviction, et de défense animale, faudrait penser à te renseigner sur le sort des poissons, les méthodes de pêche ....Voir les requins, les dauphins dont on coupe les ailerons et qu'on rejette ainsi à la mer, et l'élevage de saumons nourris aux antibiotiques, qui deviennent tellement gras et disproportionnés qu'ils ne peuvent plus nager ? ...

    Tu devrais trouver ta source de protéine ailleurs, et il existe plein de livres de recettes pour végétariens qui aident à diversifier son alimentation sans avoir de carences.

    Anna

    RépondreSupprimer
  2. J'ai été végétarienne pendant 5 ans ! Je ne mangeais ni viande, ni poisson. Par contre des œufs, si, mais globalement ils proviennent de poules pondeuses, pas de coq donc pas de poussin.
    Par contre, j'ai continué à manger des bonbons (donc gélatine) et crois le ou non, mais je me faisais agresser par des non-végétariens à ce sujet. Du type "Tu manges pas de viandes, mais tu portes du rouge-à-lèvre probablement fait à base de graisses animales, non mais allô ?!". Trop méchants les gens !
    J'ai recommencé à manger de la viande pour plein de raisons : c'était chiant au restau, c'était chiant chez les copains, les burgers me manquaient, blablabla. Cependant, aujourd'hui, j'essaye de consommer responsable en limitant les viandes et poissons (je t'avoue que ce n'est pas si dur) et en me renseignant sur la provenance de ce que j'achète (je change régulièrement de boucher car ils me haïssent tous avec mes milliards de questions à faire fuir les autres clients)
    En tout cas, je suis contente d'apprendre que tu es végétarienne (et pro-bio en plus ! Quel courage !)

    RépondreSupprimer
  3. @anna : Ton commentaire vient enrichir le débat, et fondamentalement tu n'as pas tort, après comme je le dis, chacun fait ses choix, plus ou moins drastiques, selon sa santé, son mode de vie, ses convictions...respect à tous les points de vue, que l'on soit d'accord ou pas.
    @lesjolisslims : tu es la 1ère "ex-végétarienne" que je croise :-) même si je suis pas prête à abandonner le végétarisme, je comprends ta position. On évolue dans la vie, donc normal que les choses changent, le principal c'est d'assumer ses choix. Par contre pas très sympa tes potes carnivores avec leurs réflexions ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Ce que je préfère depuis que je me suis mise au végétarisme c'est: "mais qu'est ce qu'on va te faire à manger" comme si on était compliqué, on mange la garniture mais pas le reste, j'ai presque toujours du tofu dans mon sac quand je vais chez quelqu'un pour n'embêter personne, pour les barbecue l'été c'est pareil, vive les saucisses de tofu. Par contre je ne mange pas de poissons ni crustacés, j'ai trouvé l'équilibre avec le tofu et autres protéines qui contiennent certains aliments et jusqu'ici, pas de problème de santé mais cela dit, je respecte chacun sur leur mode de vie et d'alimentation :)

    RépondreSupprimer
  5. Effectivement, on ne parle pas de végétarisme quand une personne mange du poisson, mais de pescétarisme ou pesco-végétarisme... Voilà, voilà, c'était la minute "je déballe ma science" ;-)

    RépondreSupprimer