Accélerer la récupération après le sport...

Vous vous êtes (re)mise au sport ou vous avez un peu forcé lors de votre dernière séance, et vous voilà au Royaume des Courbatures ? Voici quelques astuces pour accélérer votre récupération, et penser sereinement à votre prochaine séance…


Le sourire...avant les courbatures le lendemain...!


- Déjà, on reprend les bases, on se met pas à courir une heure d’affilée ou trois fois par semaine du jour au lendemain si on n’a pas fait de sport depuis un moment. Le mot clé, c’est pro-gre-ssi-vi-té :  20 minutes trottinées, voire même en alternant marche et course vont suffire pour une reprise. On augmente la dose petit à petit, c’est aussi le meilleur moyen pour ne pas « tout donner » sur un mois et se dégoûter du sport ensuite. Et c’est valable pour tous les sports !

Mais il arrive quand même, après une compét, une séance particulièrement dure ou longue, que notre corps nous le fasse payer le lendemain. Pour éviter cela, voici quelques clés…

- Les étirements : il y a les pros et les contres. Certains pensent que les étirements peuvent accentuer une blessure naissante, d’autres pensent qu’ils font partie intégrante de l’entrainement. Et les études se contredisent aussi à ce sujet ! Personnellement, je pense qu’ils peuvent aider s’ils sont pratiqués en douceur, sans trop forcer sur le muscle, pendant cinq minutes.  A essayer, pour voir si c’est votre truc ou pas !

- Le massage : vous pouvez anticiper la future douleur en vous massant. J’utilise l’huile de massage Weleda à l’arnica, elle est utilisée par beaucoup de sportifs et vous comprendrez vite pourquoi ! En massant, vous relancez la circulation et vous soulagez vos muscles. Vous pouvez aussi « repérer » une contracture naissante et ne pas la laisser s’installer.

- Les jambières ou collant de récupération : Leur usage est aussi controversé. Effet placebo ou pas ? Pour ma part, je valide totalement leur utilisation après course, j’utilise depuis des années des jambières Ekoi  et j’ai vraiment l’impression d’avoir les jambes moins lourdes le lendemain. J’ai du mal à les supporter pendant la course (je trouve cela gênant et inconfortables) mais je suis tombée récemment sur une étude : un sportif faisant un ultra trail a porté une seule jambière pour définir sa véritable efficacité. Il s’avère qu’il a eu beaucoup moins de crampes et de douleurs sur cette jambe-là. A chacun de tirer ses conclusions….

- Boire de l’eau gazeuse type St Yorre : elle permet de récupérer rapidement les sels minéraux perdus pendant l’effort. Je n’aime pas du tout son goût (salé…forcément) mais je bois toujours une bouteille après une course.

- Manger : ça peut paraître bête, mais parfois on n’a pas très faim une fois passée la ligne d’arrivée. Surtout sur des courses longues, où, personnellement, je finis souvent écœurée par les barres énergétiques que j’ai consommées et le ventre en vrac. Mais il faut soigner le repas suivant pour justement reprendre des forces.

- Aux grands maux les grands remèdes : si vous avez mal au point de ne plus pouvoir bouger (il m’est déjà arrivé d’avoir mal simplement en étant allongée, avec le contact du matelas…) il y a fort à parier que la St Yorre ne suffira pas. Dans ces cas un peu extrêmes, je prends de la Sporténine, c’est un comprimé d’Arnica (donc pas du tout un "médicament") spécialement conçu pour la récupération d’après sport. On peut en prendre toutes les heures, jusqu’à amélioration….Inconvénient : le tube n’est pas donné, il est donc à réserver aux « grandes » occasions. On le trouve en pharmacie.

- Refaire une séance de sport : c’est le moment où vous vous dites que je suis tombée sur la tête, mais refaire une petite séance le lendemain (quelques longueurs à la piscine, 20 minutes de vélo, un très léger footing…) fait retravailler en douceur vos muscles et atténue la douleur.


Voilà vous savez tout, si vous aussi vous connaissez quelques trucs pour récupérer plus vite après le sport, n’hésitez pas à les partager en commentaires. Et bon entrainement !



Crédit photos : http://www.freedigitalphotos.net

3 commentaires

  1. Dormez dans un lit de 210

    Pour les grands, un truc pour bien récupérer: dormez dans un lit de 210.

    Si vous dormez dans un lit normal, vous ne pourrez pas vous relâcher. Or, la clé de la récupération est le relâchement.

    RépondreSupprimer
  2. Coucou, je découvre tout juste ton blog et j'adore :) (bon du coup je commente un article de 2013, désolée)
    Je valide totalement le petit footing de récupération pour éliminer les courbatures, ça marche super bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Elise, bienvenue sur le blog ! Pas de soucis, je réponds aussi aux commentaires des articles de 2013 ;-) C'est souvent dur de se motiver pour un footing quand on a déjà mal aux jambes, mais les résultats sont là ! Bisous

      Supprimer