Comment maquiller une cicatrice ?

Maquiller un bouton, une rougeur, ça s’est facile. On s’y attèle deux-trois jours de suite, et puis il n’y a plus rien. Maquiller une cicatrice, qui va changer de couleur et de forme au fil du temps, c’est plus compliqué. Voici quelques astuces pour les camoufler !

Mon premier conseil serait de ne rien faire tant que la cicatrice n’est pas bien refermée, qu’elle gratte, qu’elle tiraille…Il y a un temps pour tout : un pour la soigner, améliorer son aspect, et un pour la camoufler. Ne brûlez pas les étapes…


 

Avant toute chose...

La première chose à faire, c’est de l’hydrater. Ça semble logique, mais on peut parfois être tentée de l’éviter, de « passer » autour, juste parce que c’est désagréable au toucher ou un peu bizarre d’aspect.  Erreur : c’est une partie de la peau fine, qui a encore plus besoin d’attention !


Si vous utilisez des crèmes de massage, des crèmes réparatrices (Bio-Oil, Cicaplast...) je vous conseille de le faire le soir, avant de vous coucher. Surtout pas le matin car cela va rendre votre peau grasse et luisante – donc pas facile de travailler un camouflage là-dessus ! Donc, on hydrate simplement.






Le combleur, votre allié !
On peut ensuite passer dessus un combleur : c’est une crème qui, comme son nom l’indique, va combler les trous de la peau. Un peu comme un maçon rebouche les trous d’un mur :-)
Une fois ce dernier appliqué (et sec) commence le travail de camouflage.



Passons au maquillage..
Personnellement, j’aime beaucoup le Bo-oing de Benefit : ça se travaille bien, ça se fond bien dans la peau…Il ne faut pas hésiter à utiliser plusieurs teintes : votre cicatrice, si elle est grande, n’a pas forcement la même couleur partout. Si elle est toujours rouge, pensez aux correcteurs teintés : le vert atténue le rouge !

Enfin, pour unifier le tout, je passe de la poudre sur tout le visage, avec un gros pinceau. Cela permet de « fixer » le maquillage, et d’unifier la couleur de votre visage.



Camoufler sans maquiller
Il y a une autre astuce pour « camoufler » sans maquiller et elle est vieille comme le monde : attirez l’attention sur une autre partie de votre visage ! Elle est près des yeux ? Plein feu sur votre bouche ! Elle est sur le menton ? On se fait un joli smokey eyes…



Quid de la crème solaire ? 
La priorité number 1, avant même de la masquer, c’est de la PRO-TE-GER ! Pendant environ un an, parfois plus, elle va évoluer, s’atténuer, mais elle reste hyper sensible au soleil. Une seule sortie peut suffire pour lui donner une vilaine couleur marron, et ce, à vie ! Ce serait dommage, non ? Alors on n’oublie pas la crème solaire, protection 50,  dès qu'on sort. Certaines sont formulées spécifiquement pour les peaux qui ont subi une opération, pour les peaux hyper sensibles au soleil, etc.

Pour ne pas (trop) ruiner votre camouflage, le mieux est d’en prélever une toute petite quantité et de la tapoter avec le doigt sur la cicatrice, sans frotter. Alors oui, ça va peut-être vous blanchir un peu, donner un côté légèrement pâteux, malheureusement on ne peut rien y faire. Les crèmes solaires avec une haute protection gardent cet aspect blanco et épais - plus ou moins marqué selon les marques…mais ce n’est pas une raison pour les zapper !

Et enfin, j’ai envie de conclure en disant qu’il n’y a aucune obligation de vous camoufler derrière du fond de teint et des poudres. Si vous assumez, si elle ne vous gêne pas plus que ça, laissez tomber tout ça, vous vivez pour vous et pas pour le regard des autres !


A bientôt les beautés.


4 commentaires

  1. Merci pour cet article, c'est vrai que face à une cicatrice on est souvent démunie, mais il est important de faire primer le côté santé plutot que le coté esthétique.
    Des bisous, Anaïs

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! L'esthétique vient en second mais si c'est sur le visage, c'est super important aussi...

      Supprimer
  2. Votre article est tout à fait pertinent. Il est important de rappeler qu’il faut protéger ses cicatrices du soleil pendant longtemps. L’un des pires ennemis de la cicatrisation, c’est le soleil. Il entraîne des modifications de coloration donc une personne qui a eu soit une brûlure, soit une intervention chirurgicale doit protéger sa cicatrice avec un écran qui n’est jamais total. Il faut en mettre toutes les trois heures y compris sur des zones protégées par des vêtements ou un maillot de bain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait Céline, la première façon de la camoufler c'est...de ne pas l'aggraver !

      Supprimer