Trail VS course à pied : quelle discipline choisir ?

Ca ne vous aura pas échappé, le trail est LA discipline qui monte. Les compétitions en trail fleurissent un peu partout en France, et beaucoup de coureurs s’y mettent. Quelles sont les principales différences entre les deux disciplines ? Comment passer de l’une à l’autre facilement ? Voici quelques conseils.

Kilian


Les parcours :

Le trail c'est tout simplement de la course à pied, mais hors bitume : à vous les chemins blancs, les sentiers de forêt, la pleine nature, la boue et les descentes techniques ! Les impacts sont moins importants que sur bitume, mais les pierres, les racines, la boue vous demandent des appuis plus assurés.  On glisse, on se tord parfois les chevilles… Ça fait partie du jeu !
Il ne s’agit pas juste de courir, mais aussi de se repérer : en compétition, vous trouvez votre chemin grâce aux balises. Mieux vaut rester attentif, et ne pas courir en musique pour ne pas se laisser distraire. Je dois dire que je me suis déjà « perdue » deux fois en trail, dont une fois sérieusement puisque le parcours était mal balisé, et que nous (j’ai trouvé un autre coureur compagnon d’infortune) avons erré dans les bois deux heures avant de retrouver le parcours. Les bénévoles croisés n’étaient même pas capables de nous indiquer le chemin ! Scandaleux)
En course à pied, sur le bitume, les impacts sont plus forts mais vous n’avez qu’à vous « laisser porter ». Impossible de se perdre sur une course sur route, il y a toujours quelqu’un à proximité, des gens pour vous encourager, vous pouvez plus facilement repérer le parcours avant le jour J, les ravitos sont nombreux…Bref, c’est beaucoup plus sécurisant !

Le matériel 
J’ai longtemps couru en trail avec mes chaussures de running, pensant qu’une paire de trail ne ferait pas la différence. Erreur ! Si vous voulez pratiquer les deux disciplines, il vous faut deux paires de baskets. Il y a une vraie différence avec les baskets de trail : votre cheville est mieux maintenue, vous avez plus d’adhérence…aucune hésitation à avoir, je peux vous assurer que ce n'est pas juste un argument marketing...

Note : en trail, pas de chaussettes blanches ;-)

Certains trails se font en autonomie : il faudra alors investir dans une poche à eau. Pour certains trails longs, il est obligatoire de partir avec une certaine quantité d’eau, un téléphone chargé, un sifflet, un vêtement de pluie, voire une couverture de survie…Ça ne rigole pas !

Au préalable..

Alors, je me lance ou pas ? Oui ! Quel bonheur de courir en pleine nature, dans des endroits où on ne se serait peut-être pas aventurée avant…En entrainement, évitez de partir seule, surtout si vous ne connaissez pas très bien le parcours que vous allez faire, ou s’il est technique.

En parlant de technicité, renseignez-vous bien sur le profil du parcours : quel dénivelé, quels passages délicats ? Certains trails se font sur un grand chemin bien large en forêt, d’autres comportent des parties escalades, des franchissements de ravins, des chemins de crête pas toujours faciles à négocier si on ne s’y attend pas. 

Je n'ai plus qu'à vous souhaiter de vous amuser lors de votre premier trail !
Credit photo : By Pierre Thomas (Salomon) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC-BY-SA-3.0-2.5-2.0-1.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons

6 commentaires

  1. Il est clair que des chaussures adaptées à la pratique ce trail ne sont pas un luxe, on s'en aperçoit très vite niveau adhérence et tenue de la cheville...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est indispensable ! On est d'accord :-) Bisous

      Supprimer
  2. Bientôt, je m'y mettrai moi aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah super !! Tu vas voir c'est à la fois le même sport tout en étant super différent, j'espère que ça te plaira !

      Supprimer
  3. Le trail : impossible, je suis hyperlaxe des chevilles ! Alors si je veux garder des chevilles intactes ( voir rester en vie ;) ) j'en reste à un terrain bien stabilisé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu sais que tes chevilles sont ton point faible, effectivement évite le trail ! Même avec une bonne paire de baskets, même en faisant attention, on finit toujours par se tordre les chevilles. Et les articulations (chevilles, et plus encore genoux) ramassent vraiment...

      Supprimer