Carnets de voyage : Singapour et l’Indonésie 2/2

Suite de notre carnet de voyage à Singapour et en Indonésie ! Si vous avez raté le début, vous pouvez retrouver ici les trois premiers jours à Singapour.



Jour 4

On embarque pour l’île de Bintan, en Indonésie, stratégiquement choisie pour sa proximité avec Singapour (1 heure de bateau). Changement de pays, de monnaie, de fuseau horaire, et visa à acheter à l’arrivée !
Nous partons pour un hôtel près de Trikora Beach, sur la côte Est. C’est un petit resort (le mot est un peu pompeux) : le check-in se fait dehors sur une table, les logements sont de petites cabanes trop mignonnes au bord de la plage, et il n’y a personne mis à part trois touristes singapouriens…On a la mer pour nous ! Enfin presque…on n’a pas mis longtemps à sortir de l’eau en voyant une raie à 50 cm de nous. Après quelques recherches sur Internet, on a la confirmation qu’il ne s’agit pas d’une gentille raie manta mais bien d’une raie dangereuse. Si on peut éviter de se faire piquer alors qu’il n’y a rien à des kilomètres à la ronde et personne qui parle anglais correctement…



Jour 5

Entre deux baignades, on booke un tour-découverte de la mangrove. Un pêcheur vient nous chercher au resort, et nous conduit chez lui, à 10 minutes de voiture. Chez lui, c’est un village flottant de pêcheurs, il nous explique qu’il a construit sa maison lui-même. 
Les enfants du village nous dévisagent et nous font signe de loin. La nuit tombe et on entend l’appel à la prière. A ce moment-là, j’ai l’impression d’être dans Koh Lanta quand on a gagné le jeu de confort pour passer une soirée avec la population locale (je sais, j’ai des supers références) : c’est juste fou. On se sent à des milliers de kilomètres de notre culture, de notre façon de vivre, on se prend une grosse claque.



Bref, on monte dans son bateau – une petite barge à moteur – et nous voilà partis dans la mangrove. Il nous montre les arbres et les fruits locaux (la pomme des mers et de petits citrons, mangés par les singes). La nuit tombe complètement, et on assiste au ballet des chauve-souris (aussi grosses que celles-là – ça rigole pas en Indonésie) et surtout des lucioles : il y en a des dizaines, partout dans les arbres – on dirait des sapins de Noël. 

Et les étoiles ! Il y en a des milliers, partout, on distingue clairement la Grande Ourse, Orion, and co. On avait oublié qu’il y avait tant d’étoiles dans le ciel, pauvres citadins que nous sommes.  On retourne  village avec pleins d’étoiles – dans les yeux cette fois-ci.


Jour 6

Le lendemain, baignade et retour sur Singapour, ce qui prend une bonne partie de la journée. On fait un peu de shopping et on va boire un verre à Clarke Quay, le quartier qui bouge !



Dernier jour

Toutes les bonnes choses ont une fin, et on profite de nos dernières heures pour visiter le National Museum of Singapore (qui retrace l’histoire de la ville), rendre visite au Merlion, symbole de la ville, et acheter quelques souvenirs. (PS: le Chinese Market est parfait pour ça ;-)


A l’heure où je rédige cet article (le vendredi 15 mai), je suis à l’aéroport dans la lounge de départ vers Paris, et je pense à tous les sceptiques qui se disaient (ou nous disaient) : Singapour, mouais, bof. 

C’est une destination fantastique, mais, psst, ne le criez pas trop fort pour que ce petit joyau ne devienne pas une destination broyée par le tourisme de masse ;-)

*********************************************


Singapour Pratique

Hôtel : On a séjourné au Péninsula (que je vous recommande) et au Grand Orchard Court (que je ne vous recommande pas : grande chambre et lit confortable, mais l’hôtel est fumeur, bonjour l’odeur nauséabonde à peu près partout…)
A Bintan, le Trikora Beach Resort, que je vous recommande uniquement si vous aimez le style éco-hôtel, sans fioriture et si vous voulez un retour aux sources !

Météo : climat tropical oblige, des orages étaient annoncés tous les jours. Au final, on aura eu un jour de pluie. Températures comprises entre 27 et 35°, de jour comme de nuit.

Transport : la ville est très bien desservie par le métro et le bus. Investissez dans une carte EZ Link pour ne pas acheter des tickets à chaque fois. 

Et on se quitte en images !















8 commentaires

  1. Nous avons une amie en Indonésie et je t'avoue que ton carnet de voyage donne très envie de découvrir tout ça.
    Dommage en revanche, que vous ayez reçu des critiques sur le choix de la destination, car je trouve les photos vraiment dépaysantes!!
    En plus, en une semaine, vous avez pour moi cumulé 2 voyages en 1 (côté ville et côté plage qui pourraient être faits l'un sans l'autre).
    Est-ce que parmi toutes tes activités tu en as une que tu as préférée?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part, la visite de la mangrove, c'est une des choses les plus dépaysantes que j'ai eu l'opportunité de faire. C'est clair que chaque destination peut être faite à part, et il y a tellement à voir en Indonésie que...je crois qu'on va devoir y retourner ! :-)

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'était le rêve éveillé ce voyage :-) J'ai encore les yeux qui brillent...

      Supprimer
  3. Superbes plages ! Belle destinations

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est tellement rare d'avoir 1 km de plage pour soi !

      Supprimer
  4. Comment te dire que tu nous fais rêver avec toutes ces belles photos ! Prochaine destination vacances en amoureux : l'Indonésie !! :D
    Ah ah si seulement je pouvais, ça serait le rêve ;)

    A très vite ;)

    Audrey de Kiss My Shoe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est tout le mal que je te souhaite ! Super destination pour un couple.
      Gros bisous

      Supprimer