Et Aurélie Alors - Blog beauté, mode, sport | Dijon: Comment bien choisir ses chaussures de running ?
8 commentaires

Comment bien choisir ses chaussures de running ?

jeudi 20 novembre 2014

Elles vous suivent partout. Pendant toutes vos séances, elles rythment votre foulée, vous rendent plus dynamique ou…vous créent des ampoules. Choisir des baskets pour la course à pied, ce n’est jamais facile, et quand on en voit le prix, mieux vaut ne pas se tromper. Voici quelques conseils pour trouver LA paire qui vous ira dans le monde des baskets !


Où aller ?
Il y a une offre incroyable de chaussure de courses à pied pour les filles. Prenez les principales marques du marché et jetez un œil à leurs sites web : chacune propose une dizaine de modèles. Or en magasin…on trouve souvent trois paires qui se battent en duel, et on se rabat sur ce qu’on trouve – la moins pire. 

Pour choisir sa paire, le mieux est d’aller dans différents magasins, des magasins généralistes comme Décathlon ou Go Sport, et des magasins spécialisés comme Endurance Shop, et d’essayer plusieurs paires, bref de prendre son temps pour déterminer celle qui vous convient vraiment.





On n’écoute pas le vendeur.(#rebelle)
Je n’ai pas que des bonnes expériences, même dans les magasins spécialisés.  Les vendeurs vont souvent vous faire courir sur tapis, prendre tout un tas de mesures pour vous trouver LA paire qui en théorie est parfaite pour vous. 

Moi, j’y étais allée pour racheter une paire de Mizuno, en plus je savais déjà laquelle. Le vendeur m’a prouvé par A+B que non, ce n’était pas des Mizuno qu’il me fallait, mais des Asics. Parce que Mizuno, avec sa quinzaine de paires de running pour filles, n’avait pas de modèles adaptés à ma foulée. Il m’a également imposé une paire de semelles qui redressaient étrangement mes pieds. J’ai couru le dimanche d’après, et j’ai eu tellement mal après la séance que je ne pouvais plus monter un escalier. J’ai dû stopper le sport une semaine le temps que les douleurs cessent. Gardez en tête que le business est le même partout : trop souvent, on vous conseille la marque qui donne la plus grosse commission, on vous colle des accessoires dont vous n’avez pas besoin, et vous dépensez une fortune pour rien.
Le bon vendeur, c’est celui qui vous dira : Vous n’êtes pas bien dedans ? Pas grave, on essaie une autre paire.


Pronateur, supinateur, universel ?
Bienvenue dans la jungle du vocabulaire qui caractérise votre foulée. Vous pouvez la déterminer vous-même en inspectant l’usure de vos chaussures de ville et en comparant par exemple avec ce petit schéma.  Moi, comme beaucoup, je suis pronatrice.
Tous les médecins du sport, podologues, osthéopathes que je fréquente m’ont dit la même chose : toujours prendre des chaussures pour foulée universelle. Parce qu’une chaussure ne peut pas corriger avec précision la foulée de chacun. Mieux vaut tabler sur un modèle classique, et aller vous faire des semelles sur mesure chez un podologue : lui pourra contrôler vos genoux, votre bassin, et vérifier que vos semelles ne corrigent ni trop, ni trop peu vos défauts. 





Allez-y au feeling
Quand vous les enfilez, vous devez vous sentir comme dans un chausson. Si vous sentez déjà des frottements, des zones de tensions dans le magasin en faisant 3-4 pas, laissez tomber.


Et passez au test grandeur nature…
C’est le seul qui vous dira si vous avez fait le bon choix ! L’amorti, le dynamisme, les frottements : le test de vérité se fera au fil des séances. Si vous n’êtes pas entièrement satisfaite, changez de marque pour les prochaines. Ou bien achetez une seconde paire, et gardez celles-ci en dépannage, ou pour les séances un peu usantes (pluie, boue). Si vous êtes satisfaite, il y’a fort à parier que vous ferez des centaines de séances et des milliers de kilomètres avec la même marque !


Et pour finir…
Une paire de running dure environ un an ou 1000 kilomètres. A nuancer selon votre poids, et votre utilisation !

Pour celles qui se poseraient la question, je cours en Mizuno depuis mes débuts  (Laser, Fortis, et désormais Rider en running) et Cabrakan en trail. Je ne peux que vous conseiller d'essayer les Rider : certes un peu chères (quoique j'ai trouvé les miennes en fin de série avec une jolie réduc sur I-Run), ce sont les plus légères et les plus confortables que j'ai jamais eues. Pas un frottement, pas une ampoule, et pourtant je les ai utilisées de façon intensive dès le début, en pleine prépa marathon.


J'espère que ces petits conseils pourront vous aiguiller ! A bientôt pour de nouvelles aventures sportives !


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

8 commentaires :

  1. Bonsoir,
    Merci pour cette article, parce que beaucoup ne comprenne pas forcement l'importance d'avoir de bonne chaussure.
    Mon fils par exemple l'ado buter et têtu qui sais esquinter le dos avec des baskets de ville classique alors que nous lui bassinions toute les semaines qu'il lui en fallait des approprier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Virginie, en effet c'est plus qu'important ! La course à pied est déjà traumatisante au niveau des articulations, autant avoir le matériel adapté...

      Supprimer
  2. Très bons conseils! Je vais regarder le petit schéma mais c'est sûr, je suis d'accord avec toi: ne pas écouter le vendeur! :P Il m'a conseillé une paire de chaussures et depuis, j'ai mal au tibia :S (mais du coup, j'ai pris rdv chez le podologue...donc un mal pour un bien? ;-) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'à un moment donné, tous les coureurs se retrouvent chez le podologue...Dans mon club je ne connais personne qui court sans semelles. Au moins tu pourras faire le point avec lui ! Bisous

      Supprimer
    2. Ha ha! Encore merci pour tes conseils! :)

      Supprimer
  3. coucou ! il est fabuleux ton article :D c'est la première fois que je vois un blog de fille qui focalise un peu sur le sport, et c'est top :) pour une fois je suis enchantée d'avoir regardé la sélection (dossier "débuter la course à pieds) de hellocoton. tes conseils sont tops, j'ai appris plein de trucs :) merci et belle journée :)
    Mirage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bienvenue alors Beautés Terrestres ! Contente que l'article t'ait plu, j'espère que tu trouveras pleins d'autres choses qui t'intéresseront, aussi bien en sport qu'en beauté / mode. Bisous !

      Supprimer
  4. Tellement d'accord avec toi quand tu dis qu'il ne faut pas spécialement écouter les vendeurs ! Je me suis faite avoir une fois en voulant acheter des chaussures de trail, le mec m'a fait toute une éloge sur une marque que j'ai fini par acheter, résultat : des pompes vraiment merdiques avec laquelles j'ai failli me péter la cheville pas mal de fois. Du coup, retour à mes nikes que je ne quitte plus maintenant :-)

    RépondreSupprimer