J’ai testé.. les caissons de flottaison !


J’ai reçu cette année pour mon anniversaire un cadeau bien particulier, une heure de détente dans un caisson de flottaison. Un caisson de flottaison, késaco ? C’est en fait un caisson qui contient une vingtaine de centimètres d’eau chargée en sels d’Epsom. Le principe est le même que dans la Mer Rouge : l’eau chargée en sels vous fait flotter, vous n’avez pas à supporter le poids de votre corps, ce qui est propice à la détente et à la relaxation. Les sels d’Epsom ont aussi de nombreuses vertus pour la peau, qu’ils adoucissent. Certaines personnes viennent même flotter pour améliorer leurs soucis d’eczéma.

Découverte des caissons de flottaison et des consignes d'utilisation

Le jour J me voici donc arrivée au centre Silence, à Grenoble. Nous sommes trois, pour les trois caissons de flottaison, et aucun de nous n’a jamais flotté. On nous briefe sur ce qu’il faut faire et ne pas  faire : on commence par prendre une douche et se savonner avec un gel douche au pH neutre, on met des boules Quiès pour éviter que l’eau ne rentre dans les oreilles, et de la vaseline si on a quelques coupures (avec le sel...je ne vous fais pas un dessin ;-)

Vient ensuite le moment de se plonger dans le cocon : il y a une lumière (que l’on vous conseille d’éteindre pour vraiment supprimer toute stimulation sensorielle) et une poignée pour fermer le caisson (les claustro peuvent toutefois le laisser ouvert)


Mes premières sensations pendant la flottaison


Je le ferme et j’éteins la lumière, et j’ai un petit moment de stress : j’ai perdu tous mes repères. Je tâtonne pour rallumer ou trouver la poignée, j’ai un coup de flip car j’ai l’impression de dériver, d’avoir tourné, bref de ne plus savoir où je suis, prisonnière de ce cocon flippant lol.
Ouf, je les retrouve, je recommence, en essayant de me relaxer. Une petite musique envahit le cocon, signe que la séance débute. Plus elle s’arrête au bout d’une dizaine de minutes, vous êtes seul avec vous même.

J’avais mis un maillot de bain mais je me rends rapidement compte qu’il me gêne. Je l’enlève (comme cela était conseillé d’ailleurs !) Je commence à méditer, à essayer de lâcher prise, ce qui est assez facile dans cet environnement. J’ai mal aux cervicales et je choisis de mettre mes mains derrière la nuque, ce qui s’avère plutôt confortable : j’ai passé toute la séance ainsi.



Mon avis sur la flottaison en caisson

Cette séance de flottaison me rappelle bizarrement mon accouchement, avec la même sensation de planer une fois la péridurale posée (il parait que je suis la seule cliente à avoir ressenti ça ah ah !)
Le moindre mouvement me donne l’impression de bouger d’un mètre (alors que le cocon est tout petit), parfois je touche les bords, jamais le fond, la flottaison est parfaite.

Au bout d’une heure, la petite musique vient vous réveiller, le système de filtration se met en route, la lumière se rallume. J’étais persuadée d’avoir fait dix fois le tour du cocon et de me retrouver à l’opposé de ma position d’origine, en fait je n’ai quasiment pas bougé.

J’ai adoré cette expérience qui ressource. Il parait que la flottaison est prisée des sportifs et je comprends mieux pourquoi : je suis allée courir le lendemain et mes jambes étaient au top !
Je le referai sans hésiter, et en attendant je vais offrir la même expérience à Monsieur pour lui faire découvrir !

Vous avez testé les caissons de flottaison ? Tentées ou pas du tout ?




Aucun commentaire