Ma cure détox du foie


Sur les conseils de mon médecin / acupuncteur, je me suis lancée récemment dans une cure détox du foie. Il m'avait déjà dit que je n'aurais pas eu de nausées de grossesse si je l'avais faite au préalable. Et quand je suis retournée le voir pour lui parler fatigue et douleur aux tendons, il m'en a reparlé, arguant qu'un foie obstrué pouvait occasionner toutes sortes de troubles. L'idée, c'est d'éliminer tous les calculs biliaires qui squattent votre foie. Il parait qu'on en a plein, mais qu'on n'a aucun symptôme tant que le foie n'est pas obstrué à 60% (ce qui est énorme !)

Il n'est pas rentré dans le détail, m'a tendu la feuille du protocole, en me disant toute de même de le faire un jour où je n'étais pas seule à la maison car certains patients sont déjà tombé dans les pommes. C'est très engageant n'est-ce pas ?

J'ai hésité deux secondes trente, et je me suis lancée. (Note : je ne vous retranscrirai pas ici le contenu du protocole, ce qu'il faut boire, les quantités, etc car cela relève du médical. Le mieux est d'aller voir un médecin orientation "nature" (acupuncture, homéopathie...) ou un naturopathe pour vous aiguiller et être sûre que la détox est compatible avec votre état de santé. Ce n'est PAS à base de fruits comme le laisse entendre cette image ;-)



La cure commence le soir à 18h : premier verre du breuvage à avaler. Il est absolument immonde, je n'ai donc aucun mal à jeûner. Il me donne la nausée, je m'allonge.
Vingt heures : deuxième verre du breuvage. Un bisou aux enfants, et je me rallonge. C'est le début de la phase glamour : gargouillis en tous genres, je sens un magma bouillonnant dans mon ventre quand je pose la main dessus. Ça promet.
22h : troisième verre, et conformément au protocole, je file me coucher. Étonnamment j'ai bien dormi : j'avais lu que certains ne fermaient pas l’œil de la nuit, en proie aux sueurs et aux douleurs diverses, je n'ai rien eu de tout cela, si ce n'est cette nausée en toile de fond.
Le lendemain, 6h du matin : quatrième verre.
8h du matin : cinquième et dernier verre.

Le festival ne s'est pas fait attendre : j'ai passé ma matinée aux toilettes. Glamour toujours, vous éliminez donc ces calculs via une forte diarrhée. Les calculs les plus récents sont verts et flottent. Et j'ai halluciné sur la quantité de trucs éliminés : des dizaines, de toutes les tailles, certains gros comme des pierres, d'autres comme des gravillons, ou des grains de sable. Vraiment beaucoup. Comment est-il possible que personne n'en ait jamais entendu parler ? J'ai fait le sondage autour de moi, on m'a dit "les calculs, c'est forcément rénal", "je vois pas comment ça pourrait marcher", "c'est pas vraiment des calculs que tu élimines"...mais le fait est que pour moins de 2€ (le prix du produit à avaler), il est possible de nettoyer son foie de façon efficace (mais pas très agréable j'en conviens, après on n'a rien sans rien).

La bonne nouvelle, c'est donc que ça fonctionne. Je n'ai pas noté de changements drastiques dans mon corps suite à cette détox. (Je n'ai pas eu mal aux tendons, j'ai peut-être un léger regain d'énergie, mais il faut voir sur le long terme...) Mais la mauvaise nouvelle, c'est qu'il faut la faire quatre mois de suite quand on s'y colle pour la première fois. Honnêtement : je ne sais pas si je vais la faire 4 fois. Il faut trouver le bon moment, avoir quelqu'un pour gérer les petits, et flinguer 24h pour le faire. Une fois de plus, peut-être. Je vous tiendrais au courant !

Qui a déjà tenté la détox du foie ? Qui serait partant ?


Aucun commentaire