Escapade : Etape détente au Château de la Commanderie


Directions Eybens, à côté de Grenoble (38) pour un weekend détente en amoureux ! C’est un cadeau qu’on nous a offert à Noël (on a donc mis un peu de temps avant d’en profiter), et c’était aussi la première fois en 2 ans qu’on laissait notre petite tornade à quelqu’un d’autre pour la nuit. Autant vous dire qu’on attendait ça avec impatience !

Le forfait comprenait 2 heures au spa, un repas dans le restaurant gastronomique, la nuit à l’hôtel, et le petit déjeuner.

Petite note : Le Château de la Commanderie est très prisé pour les mariages, et pendant la belle période, il peut être assez compliqué de trouver la bonne date pour s’y rendre un weekend. (Il faut qu’ils n’aient rien de prévu, et que le spa, l’hôtel et le restau soient dispo en même temps…) Un bon conseil : réservez au moins un mois à l’avance, et demandez les dispos pour 2-3 dates différentes :-)



On a eu de la chance, on y est allés le dernier weekend de l’été indien. A notre arrivée vers 16h, on a pu se poser dans les chaises longues qui se trouvent dans le parc et profiter de la douceur automnale.

Les lieux sont magnifiques (encore mieux qu’en photo), le parc est arboré et agencé avec goût. Bon il y avait pas mal de bruit dans le quartier (vous voyez l’impression d’être à côté d’un cour de récré un samedi après-midi?) mais ça ne nous a pas dérangés outre mesure. En plus dans les chambres, on n’entend pas un bruit.


L’accueil est très attentionné, digne d’un cinq étoiles ou pas loin :-)

A 17 heures on a filé au spa, il est assez petit (raison pour laquelle il faut réserver), il y a un hammam, un sauna, une douche (une seule, et c’est un peu juste pour tout le monde), une tisanerie en libre service, des transats avec des magazines à disposition et des casques pour écouter de la musique (mais aucune explication sur comment les faire fonctionner), une fausse cheminée, et de l’autre côté une piscine avec un petit jacuzzi et une zone de nage à contre courant.

Bon forcément étant enceinte, je n’ai pas pu profiter à fond de tout cela (j’ai juste fait trempette au niveau des jambes, l’eau étant super chaude !), mais se poser en peignoir dans un transat avec une tisane et un bon bouquin, c’est pas mal non plus !

Crédit photo : La Commanderie

A 19h30, direction le restaurant. Ou plutôt à 19h28, on avait deux minutes d’avance et on nous a fait remarqué que le restaurant n’était pas encore ouvert - genre on dérange. (Je n’ai pas forcément trouvé cela très délicat vu le standing - d’autant qu’on a pu s’installer quand même à notre table). Le menu était pré-défini par la formule qu’on nous avait offerte, on avait simplement deux choix pour l’entrée, le plat et le dessert.





C’est fin, raffiné, avec beaucoup de mélanges de saveurs. Ça a gêné Monsieur qui n’aime pas quand il y a trop d’ingrédients mélangés, moi j’ai trouvé ça bon.

Niveau prix c’est assez cher (notre menu était à 48€ de mémoire) sans les boissons (qui elles aussi sont chères mais les amateurs de vin devraient apprécier la carte). Ce n’est rien à côté des prix à la carte qui sont assez exorbitants. (A partir de 24€ pour une entrée, 30€ pour un plat, et les desserts sont à 13€).

Alors certes c’est recherché et de qualité, mais j’ai déjà mangé dans des restau gastro moins chers et tout aussi bons.


Le lendemain le petit-déjeuner était servi dans la même pièce, c’est un petit déjeuner buffet plutôt bien garni (il y a même quelques options pour les intolérants au gluten). C’était bon, mais bémol sur le jus d’orange qui piquait comme un mauvais cidre : il avait clairement tourné.

Au final, on a passé une belle soirée dans cet hôtel au cadre charmant, ce n’est clairement pas le genre de weekend qu’on s’offrirait spontanément (ne serait-ce qu’à cause du prix!) mais on a apprécié et on recommande ! Belle idée de cadeau :-)




1 commentaire