Vers une alimentation anti-cancer


En ce mois d'octobre (Rose), je tenais à vous parler du livre Les Clés de l'Alimentation anti-Cancer, qui vient de sortir aux Editions Terre Vivante


Vous allez me dire, encore un livre rabat-joie qui parle de maladie et de privation. Et bien pas tout à fait, car ce livre a pour particularité d'avoir été écrit par un médecin, le Dr Charrié, pour la partie technique, et par sa patiente, Maryse, pour la partie cuisine. 

Quand Maryse est tombée malade, elle a décidé de faire confiance au Dr Charrié et de suivre à la lettre ses instructions en terme d'alimentation, ce qui lui a permis de stabiliser sa maladie. Un peu désœuvrée face aux recommandations de son médecin, qui lui a demandé de supprimer bien évidemment le sucre, mais aussi le lait, le gras, et tout ce qu'on aime en général manger, elle a élaboré des dizaines de recettes anti-cancer qu'elle partage dans cet ouvrage (il y en a 175 en tout).



C'est d'ailleurs ce qui m'a plu dans ce livre : le fait qu'il ne soit pas écrit que par un médecin, mais par un binôme patient / médecin. 

La première partie du livre explique le fonctionnement des cellules cancéreuses, du pancréas, du système immunitaire, etc - c'est très bien écrit, - même avec un peu d'humour - tout à fait compréhensible pour quelqu'un qui n'a pas spécialement de connaissance en la matière, et ça se lit très bien. 




Côté recettes, les ingrédients sont plutôt faciles à trouver, si vous fréquentez un magasin bio j’entends. De la farine de pois chiche, des laits végétaux, des épices, rien qui en soi ne soit introuvable (vous savez à quel point je déteste les livres qui veulent nous faire acheter un millier de trucs improbables. J’aime quand c’est simple !)




Les recettes sont plutôt faciles à faire, ce n’est pas de la grande gastronomie, mais bien des repas pour tous les jours, et pour toute la famille. 

J’aurais aimé un peu plus de solutions pour le petit déjeuner car c’est souvent un oublié de livres de recettes, et la plupart des ingrédients consommés lors d’un petit déjeuner classique sont déconseillés (sucre, avoine, gluten, laitage…) ! Je trouve que le livre manque un peu de pistes à ce niveau, sinon je l’ai trouvé très clair, très cohérent. 




Et bien sûr pas besoin d’être malade pour suivre les recettes proposées : il s’agit avant tout d’opter pour une meilleure hygiène de vie, de supprimer les calories vides, et d’apporter à notre corps tous les nutriments dont il a besoin. Bref, je vous le conseille !

Ma note : 8/10



Aucun commentaire