Ces trucs qu'on a oublié de dire aux blogueurs débutants

Bon c'est un article qui ne va pas plaire à tout le monde, je m'en doute, mais tant pis, j'avais envie de l'écrire. Le mode Bisounours est désactivé ! En 4 ans de blogging, j'ai perdu ma naïveté concernant les partenariats, les autres blogueuses, les chiffres, le pseudo succès... Bien sûr, il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier, il y a toujours des exceptions et heureusement. Cet article est basé sur mon expérience personnelle et n'engage que moi :-)


Avoir des relations, ça aide quand même un peu (beaucoup)


Je me suis souvent demandé comment une poignée de blogs - aussi chouettes et qualitatifs soient-ils - arrivaient à avoir des partenariats de malades dès leur lancement, arrivaient à se procurer les dernières nouveautés avant leur arrivée en magasin, décrochaient des collabs dans des magazines...parfois même sans publier sur leur propre blog pendant des semaines ! Contrairement à moi (et peut-être à toi aussi), quand on creuse un peu, on se rend compte que les filles bossent pour des marques de luxe, qu'elles ont des relations dans les médias, bref, qu'elles ont un réseau. On va pas se mentir, ça met clairement le pied à l'étrier !


Se faire payer en notoriété, ça ne sert à rien


Vous avez peut-être été démarchées pour écrire sur d'autres plateformes, ou pour écrire un article sur un produit qu'on vous propose de partager en échange sur les réseaux de la marque. Ça peut être alléchant, de se dire qu'une marque que vous aimez va partager votre contenu sur sa page Facebook avec des milliers d'abonnées, non ? Dans la pratique, je vais vous décevoir mais ça ne marche quasiment jamais. Les abonnés flairent tout à fait la démarche, ne prennent pas la peine de cliquer. D'ailleurs, quel pourcentage des abonnées voient réellement le post Facebook ? Avec les nouveaux algorithmes, presque personne !

C'est aussi la raison pour laquelle j'ai décidé de stopper ma collaboration avec le magazine Femmes en Bourgogne : il était question d'être dédommagée financièrement pour écrire un article par magazine, on nous a finalement fait comprendre qu'on serait payée en "notoriété" (la bonne blague). Ne vous fiez pas à ce type d'arrangement un peu présomptueux : on vous fait souvent croire que la marque a la possibilité de vous apporter des milliers de visite, et il y a fort à parier pour que vous ne voyiez pas votre fréquentation du blog ne serait-ce que frémir. 






Les marques ne voient que les chiffres


Il y a toujours de CM et des marques sympa pour faire confiance à des blogueurs débutants (et heureusement !) ou pour privilégier un contenu en phase avec les valeurs de la marque, sans demander vos stats Analytics des 12 derniers mois. Mais la grande majorité ne pensent qu'aux chiffres et en font leur critère de sélection : peut-être avez-vous sur certaines plateformes de mise en relation marques / blogueurs les critères très précis pour postuler : 5, 10 voire 20K de visiteurs uniques par mois sont souvent requis. Et la qualité ? Rien à fiche, mon commandant. 


Les marques sont toujours gagnantes


Tu es trop contente parce que tu viens de recevoir une super palette à 50€ d'une grande marque que tu adores. Et je confirme : ça fait toujours plaisir d'avoir la confiance d'une marque (et ses avant premières pendant qu'on y est :-). Mais si on considère l'aspect purement financier de la chose, la marque n'a dépensé que le coût de revient du produit et les frais d'envoi, soit, quoi, une vingtaine d'euros, et encore je suis gentille quand on voit les marges appliquées sur les cosmétiques, probablement moins...En l'envoyant à 15 blogueuses, on comprend vite que l'opération ne lui est pas revenue bien chère.

Que ces 15 blogueuses, même si elles ont une audience moyenne, vont toucher via leurs différents réseaux des milliers de personnes. Qu'elles vont insérer un ou plusieurs liens, gratuitement. Et que la marque va avoir, au final, de grosses retombées, et une grosse présence sur le web pour trois fois rien, tout en touchant une audience hyper ciblée. 

Alors que s'acheter une page dans un magazine féminin leur aurait coûté des milliers d'euros... . Bien sûr, si le deal vous convient, pas de soucis. Mais si vous estimez qu'une marque dépasse un peu les bornes en vous demandant 10 000 liens, relire l'article avant parution tout ça pour un produit à 10 balles, ou change les modalités du partenariat après coup, vous êtes tout à fait en droit de ne pas vous laisser faire :-)


On te like (souvent) par intérêt 


Beaucoup de likes, ou de commentaires se font par intérêt. Vous avez toutes eu droit sur votre blog aux commentaires laconiques du style "très sympa", "j'adore", et ce quel que soit le thème abordé (j'ai même eu récemment un "j'adore ton look" sur un article maquillage - OK) Tout cela, dans le but de se faire remarquer, de capter de nouvelles visites voire de nouveaux abonnés.
Idem sur les réseaux : le je m'abonne - je me désabonne est aussi l'apanage de "grandes blogueuses" à 20K d'abonnées (véridique) et même des marques ! (une célèbre marque de vernis qui commence par E m'a fait le coup plusieurs fois et c'est plutôt pitoyable je trouve). 

Tout cela fait partie du jeu, on s'en rend compte au fur et à mesure, et pas nécessairement quand on débute, et ça ne doit pas remettre spécialement en cause votre envie de bloguer....souvenez-vous qu'il faut bloguer un peu pour les autres, mais beaucoup pour soi avant tout, sinon votre activité est vouée à l'échec :-)

11 commentaires

  1. Très sympa !!! Hahaha je plaisante. Sérieusement, je suis contente d'être tombée sur cet article car c'est tellement vrai. Je n'ai jamais eu de partenariat mais je me doute bien de ce qui se trame derrière, la visibilité que ça apporte aux marques qui ne vont pas envoyer des produits aux blogueurs par "pure bonté d'âme". Après, à partir du moment où les blogueurs sont conscients de ça, chacun fait ce qui lui convient...

    RépondreSupprimer
  2. Coucou. vu le commentaire précédent, je vais pas faire originale... mais je suis contente d'être tombée sur ton article. Si les marques font des partenaraits c'est forcément qu'ils y gagnent, sinon ça ferait longtemps qu'il aurait arrêter. Je suis une bb blogueuse, et je le fait parce que j'aime ça ! Après les stats et le reste, j'ai absolument pas le temps de m'en préoccuper.bonne journée

    RépondreSupprimer
  3. ah ah ! oui ce n'est pas faux ! surtout la paie en "notoriété" c'est une bonne blague ;)

    Bizz
    Livie

    RépondreSupprimer
  4. j'adore ton look loool
    avant tout j'ai tjs blogué pour moi et les autres ensuite, le paiement en notoriété juste loool je l'avais vu venir !!!

    RépondreSupprimer
  5. Hello! merci pour cet article super intéressant ! je pense être assez d'accord avec le fait de bloguer "pour soi", sinon je pense qu'il risque d'y avoir pas mal de déception.. car oui je me suis rendue compte que le monde de la blogo était loin d'être tout rose ^^ hihi, et je précise que je n'ai pas de blog moi-même, mais je m'intéresse à la blogo en tant que lectrice ;-) des bisous !

    RépondreSupprimer
  6. Bonjour,

    Je travaille pour un petit groupe de cosmétique et ton article me touche par sa sincérité. J'ai la chance de travailler avec pas mal de blogueuses... N'ayant pas d'agence (petit groupe), j'ai le privilège de contacter les blogueuses dont j'apprécie le travail ou d'être sollicité par des personnes passionnées.
    J'entends pas mal de choses sur ce microcosme... Pas forcment Jojo. Cependant, bien des personnes que j'ai rencontré sont des passionnées, des vrais. J'ai également rencontré pas mal de personnes de différentes marques... et la plupart sont enchantés de pouvoir collaborer avec les influenceurs. Il ne faut pas le cacher... les blog sont aujourd'hui une des clés de la survie des petites marques... entre les ifra, la législation EU et les rachats à gogo... l'industrie cosmétique est en pleine mutation. Il n'y a plus de place pour les petits. Les grosses enseignes cassent les marges (les atomises), internet est envahi par les promo que les marques ne peuvent pas tenir sous peine de se mettre leurs détaillant traditionnels à dos... les blog sont la seule presse abordable. Parce que pour une pette maison... engager 20produits envoyé gratuitement... ce n'est pas anodin. La presse écrite est inabordable. Alors: Merci de ne pas lâcher malgré les exigences et la mentalité de certains (marques et influenceurs).
    + En tant que lectrice de plusieurs blog... avoir 12Fois les mêmes swatch et voir un copier coller de dossier de presse n'est pas passionnant. Je préfère 1000 fois un article sincère. Où la ligne éditoriale de la blogueuse est cohérant. Bref : OUI la qualité est importante. et c'est tant mieux !

    Merci pour cet article ! :)
    J.

    RépondreSupprimer
  7. Haha le coup de la marque de vernis commençant par un E qui s'abonne, se désabonne, se réabonne, se redésabonne ... Je reçois bien souvent des mails me disant qu'ils se sont encore abonnés à mon twitter (je dois t'avouer que la première fois ça m'a fait très plaisir qu'ils s'intéressent à mon tout petit compte, mais j'ai rapidement compris...)
    Merci pour ton article écrit avec sincérité ! J'ai adoré le lire, c'est vrai qu'au début du blog on nous dit pas tout ça ...
    Je n'aime pas trop les marques qui s'occupent plus des statistiques que de la qualité du blog, puisque parfois ce n'est pas du tout lié. J'essaye de ne pas trop regarder mes statistiques. Bien sûr, ça me fait super plaisir quand je vois que j'ai passé du temps sur un article et qu'il a 10 fois plus de vues que les autres, mais j'aime bien mieux lire les commentaires, ça me fait bien plus plaisir qu'un chiffre un peu gonflé :)
    Bisous !!

    RépondreSupprimer
  8. J'ADORE !
    Le mieux c'est d'être passionnée et d'écrire juste pour le plaisir du partage :-)
    Gros bisous, et bon courage pour la fin de ta grossesse ça approche !!!!

    RépondreSupprimer
  9. Je suis complètement d'accord avec toi, de supers conseils pour les débutantes et les autres d'ailleurs, je fais de plus en plus attention à ce que j'accepte ne serait-ce que les produits reçus et leur valeur car accepter un produit à 10€ et avoir l'agence limite qui te harcèle parce qu'elle n'a rien vu passer franchement c'est abusé...
    et pour la marque E elle me fait le coup sur Twitter régulièrement ;)

    RépondreSupprimer
  10. J'adore ton look... ok je sors!
    Il est top ton billet très realiste. J'ai fait une pause blog pendant 2 ans en publiant que de temps à autres et en laissant de coté les réseaux sociaux. La je m'y suis remise à fond car ma vie le permet. Je trouve que la mentalité a beaucoup changé depuis mes débuts en 2009. Heureusement il y encore plein de super blogs passionnés et passionnants qui ne sont pas dans la course au like et vraiment dans l'échange.

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cette article très intéressant.
    Je suis un peu dépitée, car je comprends mieux d'où vienne les likes sur mon blog. Moi qui pensais que mes articles plaisaient.
    Il est vrai que ces derniers temps je me posais des questions, car parfois je demandes l'avis de mes lecteurs et je n'ai jamais de commentaires. Les lecteurs ne lisent même pas les articles, ils likent, je viens de me prendre une grande claque dans la figure.

    RépondreSupprimer