Cosmétiques : les chiffres qui font froid dans le dos...

Je suis tombée la semaine dernière sur un article très intéressant dans Le Nouvel Observateur. Intéressant, mais flippant aussi. Pour résumer, 40% de nos cosmétiques contiennent un ou plusieurs perturbateurs endocriniens.

Par définition, un perturbateur endocrinien est une molécule qui mime l'action d'une hormone, qui la bloque, ou qui interfère avec elle.
 
Déchiffrer les étiquettes ? Pas évident, mais plus qu'utile pour sa santé...

Concrètement, les perturbateurs endocriniens peuvent diminuer la fertilité, causer les malformations sur les foetus, et ils sont fortement suspectés d'être cancérigènes. Leurs noms ? Les très médiatiques Bisphénol A, les parabènes, le cyclopentasiloxane, le triclosan. Certains produits en contiennent plusieurs dans une même formule, autant dire que les utiliser revient à s'exposer à un cocktail de dangers, dont la portée n'est toujours pas définie à ce jour.

Les produits les plus susceptibles d'en contenir sont les vernis (2 produits sur 3), les fonds de teint, et les produits de maquillage pour les yeux.

Bonne nouvelle : les produits bio offrent une alternative viable, puisque seuls 1,3% des produits contiennent un perturbateur endocrinien, principalement le cinnamal, présent naturellement dans certaines huiles essentielles.

Personnellement, quand je lis ces chiffres, je suis contente d'avoir éliminé depuis le début d'année quasiment tous les parabens de ma salle de bain. Aucun produit n'est pas à mon sens assez génial pour accepter qu'en contrepartie il nous empoisonne un peu, beaucoup, ou énormément.

Si vous voulez vous informer, je vous conseille d'aller faire un tour sur le site www.noteo.info : ce site répertorie plus de 45 000 produits alimentaires, produits de beauté, ou produits d'entretien. Il note chaque produit en évaluant son impact sur la santé, son impact environnemental et social.

J'ai ainsi appris que ma poudre Fit Me de Gemey est plutôt mal niveau composition, mais pas terrible pour l'écologie. Que les gels douche Yves Rocher sont à fuir comme la peste... Un site à mettre définitivement dans vos favoris pour éclairer vos choix de consommation ! 

MAJ : Vous avez peut-être remarqué le tollé général provoqué par la divulgation de ces chiffres, aussi bien dans les medias que dans la blogosphère. Pour donner toute sa dimension au débat, et ne pas montrer qu'un côté de la pièce, je vous invite à lire le communiqué de la Fédération des Entreprises de Beauté qui attaque sévèrement Noteo et sa pseudo non objectivité. A chacun de se faire une opinion, pour ma part, j'ai remarqué que tous les produits dont la compo me semblait clean était bien notés par Noteo, et tous ceux à la compo cracra ne passait pas la moyenne. Alors...

 

7 commentaires

  1. Je viens de faire un tour sur Noteo, c'est plutôt angoissant cette histoire ! Et je n'ai regardé que les cosmétiques, je n'ai pas eu le courage de regarder ce que j'avale en quantités astronomiques : les bonbons ! ça doit être l'horreur.
    Mais je t'avoue que je ne vais pas rentrer dans la parano de vérifier chaque produit avant d'acheter. De tout évidence, on est constamment exposé : nos vêtements, la vaisselle que l'on porte à la bouche, les tissus d'aménagement, les tapisseries et peintures, etc. Alors autant se détendre, le stress aussi est mauvais pour la santé ;)
    Merci pour cet article très instructif, je garde quand même le site Noteo en tête !

    RépondreSupprimer
  2. @lesjolisslims : c'est clair, il ne faut pas non plus devenir parano mais il y'a quelques petits ingrédients qu'on peut éliminer facilement. tout est question de juste milieu :-) en tout cas le site Noteo est super pour celles qui veulent creuser le sujet.

    RépondreSupprimer
  3. ça fait vraiment peur de savoir qu'en utilisant les produits que tu as cité qu'on peut choper une "merde", désolée pour mon langage mais ça fait vraiment flipper :$

    RépondreSupprimer
  4. Quand on commence à regarder les étiquettes on est vite effaré de constater que même certains produits bio ne sont pas si clean que ça!

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ton article !ces chiffres sont alarmants
    moi depuis quelques années je ne jure que par les produits BIO ou les produits fait maison !il y a trop de produits suspects qui inondent le marché en ce moment

    RépondreSupprimer
  6. Merci pour ton article !ces chiffres sont alarmants
    moi depuis quelques années je ne jure que par les produits BIO ou les produits fait maison !il y a trop de produits suspects qui inondent le marché en ce mome

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ton article !ces chiffres sont alarmants
    moi depuis quelques années je ne jure que par les produits BIO ou les produits fait maison !il y a trop de produits suspects qui inondent le marché en ce moment

    RépondreSupprimer