Guide pratique de la Croatie

Aujourd'hui, Et Aurélie Alors prend des airs de blog de voyage... Je vous propose un petit guide pratique des vacances en Croatie ! Pourquoi ? Tout simplement parce que, lorsque j'ai organisé ce voyage, je n'ai pas forcément trouvé toutes les informations que je cherchais en terme de camping, locations de voitures, choses à visiter... Je souhaite donc vous faire partager mon expérience, pour que la vôtre soit encore meilleure !
 
Destinations internes
Nous avons pris un vol Lyon-Dubrovnik avec Easyjet, en période d'été, il y a un aller-retour chaque samedi. Pas très flexible donc, mais le vol est direct et les dates nous convenaient.
Notre planning :
Samedi soir - dimanche : Dubrovnik
Lundi : Split (4h de route)
Mardi : Ile de Brac (bateau depuis Split, 50 min de traversée pour env. 30€, une voiture et deux personnes)
Mercredi : Split
Jeudi : Lac de Plitvice (environ 3h30 de route)
Vendredi / Samedi matin : Trsteno (à 18kms de Dubrovnik)

Superbes lacs de Plitvice ! (Photo non retouchée)

 
Déplacements :
Nous avons loué une voiture chez Fleet pour une somme assez rondelette. Il faut dire qu'on s'y est pris à la dernière minute. Je ne vous recommande pas du tout ce loueur, qui nous a refourgué une Fiat Punto avec 116 000 kms, qui empeste la clope, avec un morceau de rétro qui manquait. L'avantage, c'est qu'ils ne sont pas très regardant sur l'état de la voiture au retour : ils ont fait le tour au pas de course, en pleine conversation sur leur mobile, et n'ont même pas regardé l'intérieur...
Si vous restez sur Dubrovnik, les transports en commun suffiront, mais si vous souhaitez comme nous bouger, surtout en une semaine, la voiture est obligatoire.
Attention, amis conducteurs, les prix des parkings sont exhorbitants : 10€ pour 3 heures de stationnement dans le parking couvert en haut de Dubrovnik, deux fois moins cher dans la rue (encore faut-il trouver une place) mais à vos risques et périls, quelqu'un s'est garé devant nous, sur une sortie de garage, plaque contre plaque, il faut maîtriser pour s'en sortir sans une éraflure sur la carrosserie...)

Campings
Arrivant le soir, nous avons privilégié un grand camping, l'Autokamp Kupari à Mlini. Il était quasiment vide. Pas trop mal situé (à 10 minutes de Dubrovnik), il y a une plage en contrebas. Le trajet laisse une impression bizarre, car il n'y a que des bâtiments - qui ont dû être somptueux à l'époque - abandonnés, éventrés, plein d'impact de balles...Les traces de la guerre sont bien là. Le camping en lui-même est un peu cracra, je n'ai vu personne laver les sanitaires en deux jours...mais les emplacements sont grands, ombragés. 25€ la nuit (deux personnes, une tente, une voiture).

Côté paysage, vous allez en prendre plein la vue...

Puis direction Split, et le camping Stobrec. Vous pouvez soit opter pour la "zone libre" à 25€ la nuit : attention, il s'agit d'un minuscule espace où les tentes sont à deux centimètres les unes des autres...et la zone était pleine. Nous n'avons pas eu d'autre choix que de prendre un emplacement "premium" à 40€ la nuit (oui, 40€, la pilule a dû mal à passer...) avec eau et electricité imposées, même si vous n'en avez pas besoin. Emplacement en plein cagnard, à côté de la plage qui n'est franchement pas terrible. A ce prix là les sanitaires sont nickel, mais il n'y a plus d'eau chaude le soir !! Pour moi, c'est un camping bien trop cher pour les prestations proposées. Petite mention tout de même aux activités du matin (stretching, aqua zumba...) qui sont gratuites !

Aux lacs de Plitvice, nous sommes restés au camping Korana (de toute façon, il n'y en a que deux dans le coin). Un camping immense, très vallonné, en pleine nature. Sanitaires im-pe-ccables ! Petit restau et wifi au centre d'informations. J'ai beaucoup aimé cet endroit, malgré le froid cette nuit-là...

Enfin, retour à 18km au nord de Dubrovnik au camping de Trsteno. Joli petit camping, étagé (attention petit véhicule conseillé...) mais les sanitaires sont crades. Un simple rideau pour fermer la douche. Un petit restau en haut du camping, de l'autre côté de la nationale. Ne vous faites pas avoir par la pancarte "plage" : en bas, il n'y a qu'un port, et une échelle qui descend dans l'eau depuis la dalle de béton. Il y a une jolie plage au calme 5 minutes plus loin, à Orasac, on y accède par la voie qui descend au Radisson.

Plage quasi déserte, à Orasac


Activités et coût de la vie
J'ai été surprise par le coût d'à peu près tout...A Dubrovnik, monter sur les remparts coûte 12€ par personne...Nous nous en sommes donc passé à regret. Dans certains restaurant, deux cocas et une bouteille d'eau coûtent 15€...et éplucher les menus avant d'entrer ne sert à rien, les boissons n'y figurent pas ! Je vous conseille de faire vos emplettes à Split, où les souvenirs sont moins chers. Et de ne pas choisir cette destination si vous avez un budget au centime près...

Beautystas
Pour terminer un petit mot sur les possibilités de shopping ! Je vous conseille le Joker Center à Split, et plus précisément le magasin Müller (à droite en rentrant). Grand supermarché de la beauté, on y trouve du Zoya, du Catrice, Essence, et un millier d'autres chose. Passage obligé pour les beauty addicts !

Voilà, j'espère que ce petit guide vous servira, n'hésitez pas à laisser un commentaire si vous souhaitez plus de précisions. A bientôt !


Suivre Etaureliealors sur Facebook et Twitter 
Ce post vous a plu ? Vous aimerez aussi...

 
Où shopper en Angleterre ?
Un séjour en tipi !

 
 
 
 
 

5 commentaires

  1. Merci de nous faire partager ton expérience, et surtout les plus et les moins.
    La Croatie est un pays où je rêve d'aller, alors je garde au chaud ton post.
    Au passage, très belle la première photo (non retouchée :)) !
    bises

    RépondreSupprimer
  2. @Eileen : c'est vraiment un beau pays, si tu as l'occasion, fonce ! et si mon post peut t'aider alors je suis ravie ! bisous

    RépondreSupprimer
  3. La Croatie : j'ai mes origines :) Cependant moi je suis de la Région d'Istrie et j'adore la région :) Je rêve de descendre jusque Dubrovnik. Nous avons fait les lacs de Plitvice l'an passé et nous avons adoré également.
    Si tu pars un jour en Istrie et que tu as besoin de conseils, n'hésite pas :)

    RépondreSupprimer
  4. La vie est chère surtout dans les destinations touristiques. En s'éloignant des centres les plus courus, les prix sont tout de suite plus raisonnable. À titre de comparaison, Zagreb reste encore parmi les capitales les moins chères d'Europe et les prix dans le pays sont en moyenne 10% inférieures à ce qui se pratique en France...

    RépondreSupprimer
  5. @croatie tourisme : en effet, les destinations touristiques sont chères quel que soit le pays, mais pour avoir eu la chance de voyager pas mal en Europe et dans le monde, je maintiens que la Croatie reste un pays très (trop) cher par rapport à d'autres destinations où l'on trouve aussi soleil, mer, et paysages magnifiques...

    RépondreSupprimer