Le luxe d'avoir le temps...

 "Avoir du temps, c'est posséder le bien le plus précieux pour celui qui aspire à de grandes choses" disait Plutarque.
 
Comme il avait raison. Depuis que j’ai changé de boulot, je suis en mode « Cours-tout-le-temps » : debout, petit déj, choix de vêtements et routine beauté…Je travaille dans la communication, un monde où l’apparence est souvent primordiale, et je ne peux pas tellement écourter ma routine du matin. Direction le boulot, réunions à gogo, déjeuner au lance-pierre, les heures défilent à une vitesse folle, il est déjà 18 heures, sac de sport au dos je file à l’entrainement, où j’arrive, presque toujours, en retard. Démaquillage express dans la voiture aux feux rouges. Changement de tenue, et c’est parti pour des longueurs de piscine ou des tours de stade. 20h30, retour à la maison, douche, repas, quelques taches ménagères selon l’énergie qu’il me reste (lessive, repassage, rangement, courses…en général il y a le choix), écriture de mon blog, un peu de lecture ou un épisode de Big Bang Theory, et hop, au lit.
Les doigts de pieds en éventail? Pas pour l'instant...

Le week-end, ce n’est guère mieux : week-end echargé avec "toujours-quelque-chose-à-faire", à peine le temps de dire ouf que lundi repointe déjà son nez.
Où est passé le temps ? J’avais du temps à foison lorsque j’étais étudiante, même si je passais pas mal de temps à étudier pour quelqu’un qui était en fac ;-) : jamais de problèmes pour faire du shopping, se faire une toile, se cuisiner un bon plat… A partir de mon premier boulot, tout s’est accéléré. On raisonne en weekends, on se trouve du temps comme on peut… Du coup, cela a impacté ma façon d’acheter : au lieu d’acheter régulièrement des petites pièces chez H&M ou Pimkie, je me fais plaisir une fois par mois en étant moins regardante sur la quantité achetée, ou sur le prix des produits…Au final, cela revient au même. Vous avez remarqué que quand on a le temps, on n’a généralement pas ou moins d’argent (pour faire du shopping, voyager…) et que quand on a un salaire, on a moins le temps de le dépenser  (en loisirs s’entend, car les factures elles, n’oublient pas de tomber)? Tout le paradoxe est là.
Mais je dois déjà vous laisser, j’ai un lave-vaisselle à remplir. Top glamour ;-)

Ce post parle de : rien à voir, avoir le temps, luxe.
Suivre Etaureliealors sur
Facebook et Twitter
Crédit photo : Betacam

Aucun commentaire