Vampire Facelift : vous reprendrez bien un peu de sang ?

En matière de beauté et de quête de la jeunesse, il semblerait que l'innovation (ou la stupidité, c'est selon) n'ait pas de limites...Je suis tombée sur cet article qui parle d'une tendance qui fait fureur à Hollywood : le Vampire Facelift. En gros, on se réinjecte son propre sang, pour un effet belle peau immédiat. Chef de file du mouvement : Kim Kardashian. Je vous laisse découvrir cette pratique et vous faire votre opinion :

Vampire facelift, la tendance sanguinolante signée Hollywood

Une tendance pour le moins curieuse fait beaucoup parler d’elle de l’autre côté de l’Atlantique: le « Vampire Facelift », une cure de jouvence plutôt sanguinolante, qui aurait la faculté de faire rajeunir la peau et lui insuffler un coup de frais immédiat. Le tout sans opération chirurgicale ! Kim Kardashian compte parmi les 1ères convaincues de la méthode. Véritable parade au botox, cette alternative permet de contourner l’injection d’une protéine génético-technologiquement modifiée.

Le concept de ce « lifting » consiste à mélanger son propre sang à un gel, mixture qui sera ensuite injectée sous la peau. Un traitement spécial est effectué afin de prendre du sang au patient, qui sera ensuite de nouveau injecté dans le muscle (fessier, haut du bras). Alors que les techniques à base d’hyaluron et de graisse naturelle sont connues de tous, cette méthode reste encore obscure pour le plus grand nombre. Le docteur Bruce Katz s’est intéressé de prêt au sujet. Dermatologue et chercheur actif dans le domaine de la technologie avancée au laser, il est à la tête de la Cosmetic Surgery & Laser Clinic au Mount Sinai Medical Center et du Juva Skin & Laser Center de New York. Il a également contribué au développement du SmartLipo, une méthode douce de liposuccion, tout comme à la technique « Madonna Lift » de réduction des rides au CO₂.

Le chirurgien plastique Paul Nassif, MD, qui a acquéri sa notoriété grâce à la série « Housewives of Beverly Hills », est un fervant adepte de cette thérapie, où 20 ml de sang sont nécessaires. L’hémoglobine est préparée de telle façon que seul le plasma est retenu. Avec ce dernier on élabore un gel qui sera injecté dans les zones épidermiques concernées.

« Nous avons récemment réalisé des tests cliniques sur les contours de yeux (cernes en particulier). La méthode a également reçu l’appellation « Twilight Plasma Renewal », et ces résultats ont été très probants au niveau de la revitalisation des rides du visage et du cou. Une amélioration générale de la peau est de toute façon constatée. »



Kim K : un peu de sang, beaucoup de bêtise ?

Un succès qui ne fait pas l’unanimité
Le fait de se réinjecter son propre sang conduit le corps à reconsidérer ce « nouveau » sang comme un corps étranger, et le traitera donc pour guérir les organismes malades. Le système immunitaire est ainsi mis à contribution et produira plus d’anticorps. Cette technique semblerait être limitée en ce qui concerne l’action sur l’acné ou du neurodermitis, s’approchant ainsi de ce qui est déjà pratiqué en homéopathie.

D’un point de vue cosmétique, le résultat s’avère difficile à démontrer. Hollywood est l’épicentre des nouvelles techniques de rajeunissement, répondant ainsi aux besoins d’une population locale toujours plus demandante. Faut-il vraiment en arriver là pour rajeunir ?

Que pensez-vous de cette pratique ? Jusqu'où êtes-vous prête à aller pour une belle peau ? Chacun fait ce qu'il veut, personnellement je conclurai avec un seul mot : ABERRANT.

Suivre Etaureliealors sur Facebook
Source texte: beautypress.fr
Crédit photo : Kim Kardashian

3 commentaires

  1. OH mon dieu, c'est quoi cette stupidité encore...je veux bien que ça ait un effet immédiat, mais est il durable ?
    je trouve ça particulièrement dégoutant !!!

    RépondreSupprimer
  2. On est d'accord ! Sans compter les risques pour la santé, tu imagines si ce n'est pas fait dans des conditions parfaitement stériles??

    RépondreSupprimer